RMC Sport

Drôle d’endroit pour une rencontre

Les supporters guingampais vont accueillir dans leur antre du Roudourou le prochain match de l'équipe de France

Les supporters guingampais vont accueillir dans leur antre du Roudourou le prochain match de l'équipe de France - -

A l’occasion de la réception des Iles Féroé, les Bleus se déplacent à Guingamp pour la première fois de leur histoire. Dans un stade atypique, le Roudourou.

Le cas est unique en Europe. Alors que la ville de Guingamp compte moins de 8.000 habitants, elle peut se targuer de posséder un stade de 18 110 places. Près de deux fois et demie la population de cette sous-préfecture des Côtes d’Armor !

Les millionnaires de l’équipe de France sur la pelouse champêtre du Roudourou, l’image est hors-norme. Elle deviendra réalité aujourd’hui, lors du premier entraînement des hommes de Domenech sur le terrain de l’En-Avant Guingamp. « L’équipe de France a déjà joué à Auxerre, Grenoble ou Metz, rappelle Noël Le Graët, le maire de la ville et ancien président de LFP. Le staff technique des Bleus et Jean-Pierre Escalettes souhaitaient une ville de province pour jouer contre les Iles Féroé. C’est une occasion unique dans la vie guingampaise. Ça ne se reproduira pas avant un bon bout de temps… »

Jusqu’au 10 octobre, les administrés de Noël Le Graët pourront se rendre à une exposition sur les Bleus au centre socio-administratif de leur ville. Parmi les « trésors » à découvrir, les manches coupées de Fabien Barthez, ou encore le fameux carnet noir où Aimé Jacquet consignait ses analyses du temps où il était sélectionneur.

Mais en attendant l’arrivée des Bleus, force est de constater que la fête n’a pas encore débuté dans le centre ville. Si quelques commerçants commencent à décorer leurs vitrines aux couleurs de l’équipe de France, les amateurs de football ont la tête ailleurs. Ils pensent encore à la nouvelle défaite de l’EAG à Nîmes (2-0), le week-end dernier, qui place leur club en 12e position de Ligue 2. Preuve que Bleus ou pas, Guingamp est une ville de foot.

La rédaction - Clément Zampa (RMC Sport)