RMC Sport

EN VIDEOS - U20 : la fierté des champions du monde

Paul Pogba, Florian Thauvin et les Bleuets sont champions du monde

Paul Pogba, Florian Thauvin et les Bleuets sont champions du monde - -

Paul Pogba et ses coéquipiers de l’équipe de France sont devenus champions du monde U20 ce samedi en Turquie, grâce à leur victoire en finale face à l’Uruguay (0-0, 4 tab à 1). Retrouvez leurs réactions en vidéos.

Paul Pogba :

« Je suis heureux, il n’y a même pas de mots qui sortent ! Je suis vraiment content, fier de nous tous. Si j’ai gagné le trophée de meilleur joueur, c’est grâce à tout le monde. Sans eux, je ne le gagne jamais. Ils ont été derrière moi. Ils m’ont soutenu dans les moments difficiles. Mais il n’y a pas de mots pour décrire cette sensation. On a démontré sur et en dehors du terrain la valeur de notre groupe et notre état d’esprit. On avait confiance en nous, l’objectif c’était le 13 juillet, la finale, la gagner et soulever la coupe. Que dire de plus ? On est juste heureux ! »

Alphonse Areola :

« Quand j’ai arrêté le premier penalty, j’ai eu un sentiment de force, de confiance, de sérénité. Et pareil pour le deuxième. C’est un moment exceptionnel, ça nous met en confiance et ça met en confiance les tireurs pour la mettre au fond. C’est une émotion énorme, une récompense pour moi et pour toute l’équipe. Pour l’instant, ça n’est pas rentré complètement dans ma tête, mais ça va venir et on va profiter. On a montré que la France a de bons jeunes. »

Lucas Digne :

« Je suis trop content, je n’arrive pas à décrire ce que je ressens. Je pense qu’on ne réalise pas encore mais c’est quelque chose d’extra ! Au bout d’un mois et demi de préparation et de compétition, les deux équipes sont forcément fatiguées. Il y a aussi un peu la fatigue mentale. Mais on a prouvé qu’on allait être là jusqu’au bout et le mental a fait la différence. Ça fait un mois et demi qu’on travaille dur pour ça, et même depuis quelques années, donc c’est vraiment un sacre pour toutes ces années de travail. »

Pierre Mankowski (entraîneur) :

« Il n’y a personne qui tire le rideau à lui, c’est tout le monde qui a été champion : les 21 joueurs, tout le staff et aussi les un ou deux qui ont été blessés avant de partir. C’est tout un groupe qui a gagné ce soir (samedi). Et puis ça fait très plaisir car il y a eu la victoire. Champion du monde, c’est quelque chose, mais il y a aussi l’image qu’ils ont donnée, tout au long de ces années et de ces mois. C’est une autre belle victoire, car on a un peu critiqué la jeunesse. Eux, ils ont montré qu’ils étaient bien. Avant le match, on avait dit : « Ça fait un petit moment qu’on est ensemble, mais quand on regarde au palmarès, on n’a rien fait. Donc il faut vraiment écrire une ligne. » Et cette ligne, ils l’ont écrite ce soir. »

Willy Sagnol (manager des sélections de jeunes) :

« C’est une génération avec un staff qui travaillent ensemble depuis trois ans, qui sont passés par des moments difficiles, qui ont échoué plusieurs fois, notamment pendant les championnats d’Europe. Mais je crois qu’ils en avaient gardé sous la semelle pour gagner le plus beau des trophées. Ils se sont battus jusqu’au bout, ils ont tout donné, ils ont fini carbonisés. Mais ils avaient encore la force pour tirer les penalties. C’est une image magnifique qu’ils ont donnée, celle d’une bande de copains fière de porter un maillot et de l’emmener le plus haut possible. »

Noël Le Graët (président de la FFF) :

« Je suis très content, parce que ça montre que nos centres de formation travaillent bien. Nos U20 champions du monde, c’est de l’espoir pour l’avenir. C’est une équipe cohérente, de bonnes individualités qui font progresser le niveau collectif. J’ai beaucoup d’admiration pour ce qu’ils ont fait. Je les ai remerciés pour l’image qu’ils ont donnée tout au long de cette compétition. Elle est très longue et ils se sont très bien comportés. Les matchs ont été quelques fois tendus, comme ce soir (samedi), mais ils ont toujours réussi à s’en sortir et à gagner. Ils ont le gout de la victoire, ces garçons ! »

A lire aussi :

- Mondial U20 : les Bleuets sur le toit du monde

- Mondial U20 : Areola, l’ange gardien

- EN IMAGES : que sont devenus les champions du monde 2001 ?