RMC Sport

Equipe de France : Koscielny reste disponible

Laurent Koscielny

Laurent Koscielny - -

Touché au genou droit ce mercredi lors de l’entraînement de l’équipe de France à Clairefontaine, Laurent Koscielny a été rassuré. Le défenseur central d’Arsenal postule bien aux deux matchs contre le Japon et l’Espagne.

Une mauvaise nouvelle qui aurait eu le mérite de clarifier les choses. Sans Laurent Koscielny, et déjà privé de Mapou Yanga-Mbiwa (suspendu), Didier Deschamps aurait vraisemblablement aligné Adil Rami et Mamadou Sakho en défense centrale face à l’Espagne mardi. Le sélectionneur peut être satisfait, il a encore le choix. Laurent Koscielny, touché au genou droit ce mercredi soir lors de la séance d’entraînement de l’équipe de France, ne souffre finalement d’aucune lésion grave, comme l’a dévoilé RMC Sport. « Il a subi un examen clinique totalement rassurant » a par la suite indiqué la FFF sur son site internet. Le Gunner a reçu un simple coup sur la rotule, qui l’a alors obligé à quitter ses coéquipiers entouré par deux membres du staff.

Il sera donc à la disposition de Didier Deschamps pour les rencontres contre le Japon vendredi et l’Espagne mardi. A 100% de ses moyens, il part même avec une longueur d’avance sur Adil Rami pour épauler Mamadou Sakho. Avant sa petite frayeur ce mercredi, Laurent Koscielny faisait la paire avec le Parisien. « Je vous donnerai la compo demain (jeudi) » avait glissé Didier Deschamps un peu plus tôt dans l’après-midi, mais le sélectionneur des Bleus accorde aujourd’hui plus de crédit à cette association qu’à l’option de relancer Adil Rami. Quatre mois après son Euro décevant, le Valencian apparaît désormais comme le quatrième recours en équipe de France.

Un axe Sakho-Koscielny

« Il fait partie des quatre défenseurs que j’ai, explique Didier Deschamps. Après, la hiérarchie… Il a eu un temps de jeu très limité jusqu’au mois de septembre. Il est revenu. Tout peut être intéressant. Quand ils viennent là, ils veulent tous être sur le terrain. Je ne peux pas les mettre tous. Il y a différents critères, comme la forme… » L’ancien Lillois, qui avait terminé la saison précédente très fatigué, pourrait quand même avoir sa chance en cours de match contre le Japon. « Je ne sais pas encore, confie Didier Deschamps à propos du turnover auquel il procèdera lors de la rencontre. On verra. J’ai droit à six changements. On ne sait jamais ce qu’il peut se passer. » Une blessure peut changer ses plans à tout moment. C’est ce qu’il a dû craindre ce mercredi soir… 

Le titre de l'encadré ici

La compo probable des Bleus contre le Japon |||

Hugo Lloris (cap) - Mathieu Debuchy, Laurent Koscielny, Mamadou Sakho, Gaël Clichy – Etienne Capoue, Blaise Matuidi, Moussa Sissoko – Jérémy Ménez, Olivier Giroud, Karim Benzema 

LP, MBo, J.Re., NJ