RMC Sport

Equipe de France: Tolisso raconte l’épisode de son "malaise" avec le Bayern

Corentin Tolisso s’est arrêté au micro de RMC Sport pour évoquer son début de saison avec le Bayern Munich et l’équipe de France. Et rassurer sur son état de santé après l’épisode du malaise dont il aurait été victime, mais qui s’est révélé être une mauvaise interprétation de la situation.

Que tout le monde se rassure, Corentin Tolisso va très bien. La petite frayeur causée par des spectateurs malavisés, qui avaient diffusé l’idée d’un malaise du joueur lors d’un entraînement, n’était en fait même pas une alerte. "Il ne s’est rien passé du tout. Il y a une image qui a été interprétée et qui a fait le tour des réseaux", commente le milieu de terrain du Bayern Munich à RMC Sport, avant de dévoiler les raisons du quiproquo.

"On faisait tout simplement un jeu d’entraînement qui était très, très intense, relate l’international qui a rejoint les Bleus cette semaine. Et à un moment donné j’étais fatigué, donc je me suis assis. J’ai touché mon coeur parce qu’il battait un peu vite. Je suis allé voir le docteur pour le lui dire, mais ça allait. Il me fallait juste une ou deux minutes de repos, le temps que ça redescende. Un de mes coéquipiers est venu s’enquérir de mon état de santé et m’a demandé si je voyais flou. Les gens qui étaient à l’opposé, et qui n’entendent pas ce qu’on dit, ont pensé que j’avais fait un malaise, que je voyais flou et que je n’étais pas bien. Je voulais reprendre le jeu, et par précaution, l’entraîneur a préféré que je rentre aux vestiaires. J’ai fait des tests et on a vu qu’il n‘y avait rien. Je n’étais pas inquiet."

"Ce sont les règles du football"

De retour sur les terrains de football en début d’année après une très grave blessure au genou, Corentin Tolisso retrouve progressivement le niveau de jeu qui a été le sien par le passé. Mais pas encore sa place de titulaire indiscutable en Bavière. Depuis le coup d’envoi de la saison, il est même souvent resté sur le banc en Bundesliga, à son grand regret.

"Je ne vais pas dire que je suis content et que tout va bien, dit Tolisso. J’ai envie de jouer. On a un effectif de qualité, de très grande qualité, au Bayern Munich, avec beaucoup de joueurs. Donc, à un moment donné, il faut que tout le monde joue. Je le comprends parfaitement. C’est à moi de prouver quand le coach fait appel à moi. C’est les règles du football, il faut être performant. On a eu quelques soucis ces derniers mois. On a changé d‘entraîneur. Je n’ai pas débuté les deux derniers matchs, j’ai joué dix minutes en Ligue des champions. L’équipe a bien tourné. C’est à moi d’attendre mon tour, ma chance. C’est à ce moment-là qu’il faudra répondre présent."

"Apporter encore plus à mon équipe"

Ce qu’il fait avec les Bleus. Car depuis quelques mois, Tolisso enchaîne. L'ancien de l'OL a débuté les quatre derniers matchs de l’équipe de France. "C’est très important, ça fait surtout plaisir après ma longue blessure", avoue le milieu de terrain, qui a pris de l’assurance au fil des rencontres disputées sous le maillot siglé du coq. "J’essaye d’organiser le jeu, de changer les côtés, à droite et à gauche, par des longs ballons. C’est ce que le coach me demande de faire. C’est bien, ça me donne confiance. A moi de continuer et quand j’ai la chance de jouer, de montrer au coach qu’il a raison de faire appel à moi. C’est à moi de progresser, d’apporter encore plus à mon équipe. Tout est possible dans le football. Il faut juste se donner les moyens, travailler. Je sais que ça passe par énormément de travail, tout simplement."

QM avec LT