RMC Sport

Bayern Munich: Wenger assure n'avoir  "jamais été candidat" pour le poste d'entraîneur

Sans club depuis son départ d'Arsenal où il est resté 21 ans, Arsène Wenger a été annoncé un temps par la presse allemande au Bayern Munich, où Karl-Heinz Rummenigge l'a bien contacté. Mais le technicien de 70 ans l'assure: il n'a jamais été candidat au poste.

Son nom a circulé ces derniers jours en Allemagne pour reprendre le poste d'entraîneur au Bayern Munich, laissé vacant depuis la mise à pied du Croate Niko Kovac. Arsène Wenger, libre depuis son départ d'Arsenal à l'été 2018, n'ira pas du côté de la Bavière comme il l'a confirmé lui-même au micro de beIN Sports ce dimanche.

"Cela ne signifie pas que j'en ai fini avec le management" 

"Premièrement, je n'ai jamais été candidat, recadre l'historique manager des Gunners. J'ai été approché mais je ne suis pas en course pour le poste". Des propos qui confirment ceux du directeur général Karl-Heinz Rummenigge qui a assuré que l'entraîneur français n'était pas "une option". Même si l'Alsacien a laissé un moment le doute planer, certifiant la semaine dernière ne pas avoir donné de réponse - positive ou négative - à Rummenigge alors que le dirigeant allemand avait déjà lâché de son côté que Wenger ne serait pas l'entraîneur.

"Cela est clair est définitif, mais cela ne signifie pas nécessairement que j'en ai fini avec le management", continue Wenger, visiblement encore à la recherche d'un poste et de la bonne opportunité pour rebondir. Si le malentendu est réglé, le Bayern Munich se cherche encore un nouveau technicien. Hans-Dieter Flick assure lui en attendant l'intérim. Et de belle manière avec deux victoires de suite, dont la dernière en date ce samedi, importante, face au Borussia Dortmund (4-0) en Bundesliga. 

GL