RMC Sport
en direct

Russie-France: les Bleuets se relancent dans la course aux quarts

L'équipe de France Espoirs face à la Russie

L'équipe de France Espoirs face à la Russie - AFP

L'équipe de France Espoirs s'est imposée face à la Russie, ce dimanche à Szombathely (Hongrie), lors de son deuxième match de l'Euro (2-0). Un succès acquis grâce à deux pénalties transformés par Odsonne Edouard et Jonathan Ikoné, qui permet aux Bleuets de se relancer totalement dans la course aux quarts de finale. Tout se jouera mercredi contre l'Islande.

C'est la fin de ce live

Merci à tous de l'avoir suivi. Rendez-vous mercredi pour suivre le dernier match de poules des Bleuets face à l'Islande (18h). Une rencontre qui peut permettre aux hommes de Sylvain Ripoll de se hisser en quarts de finale de l'Euro. On suivra ça en live sur RMC Sport, évidemment !

Relancés dans la course aux quarts

Grâce à cette précieuse victoire contre la Russie (2-0), les joueurs de Sylvain Ripoll se relancent dans la course aux quarts de finale de l'Euro. Tout se jouera mercredi face à l'Islande (18h), lors de la dernière journée du groupe C. Si les Bleuets l'emportent face à la moins bonne équipe de la poule, ils devraient se qualifier pour la suite de la compétition. Un nul pourrait suffire en fonction du résultat de Danemark-Russie. En revanche, une défaite serait synonyme d'élimination.

La victoire des Bleuets ! (2-0)

L'équipe de France Espoirs s'impose face à la Russie pour son deuxième match dans cet Euro (2-0). Après la défaite face au Danemark (0-1), les Bleuets ont fait la différence grâce à deux pénalties transformés en première période par Odsonne Edouard et Jonathan Ikoné.

92e. Kolo Muani averti

L'attaquant nantais écope d'un carton jaune pour une faute lors d'un duel aérien.

91e. Plus que trois minutes à tenir

Le quatrième arbitre indique trois minutes de temps additionnel. La victoire se dessine pour les Bleuets, qui mènent 2-0 contre la Russie.

89e. Entrée discrète de Camavinga

On ne voit pas beaucoup le milieu de terrain du Stade Rennais depuis qu'il est entré en jeu. Déjà peu en vue lors de la défaite face au Danemark, il n'est pas vraiment en train de marquer des points aux yeux de Sylvain Ripoll.

88e. Koundé reste au sol

Le capitaine des Bleuets prend un coup dans le bas du dos et reste un peu sur la pelouse. Mais il est solide et se relève rapidement.

86e. La précieuse technique de Guendouzi

Le milieu de terrain du Herta Berlin, qui porte le n°10, fait du bien depuis son entrée. Sa technique sûre lui permert de conserver le ballon dans l'entrejeu.

84e. Ça tient toujours pour les Bleuets

Il ne reste plus que 5 minutes avant la fin du temps réglementaire. Les Français mènent toujours 2-0 face aux Russes dans ce match décisif pour l'Euro. Koundé se démultiplie en défense pour repousser les assauts adverses.

82e. Guendouzi remplace Soumaré

Dernier changement pour les Bleuets. Mattéo Guendouzi prend la place de Boubakary Soumaré, auteur d'un gros match dans l'entrejeu.

81e. Excellent Koundé

Pour le moment, c'est un sans-faute pour le capitaine des Bleuets. Jules Koundé réalise une nouvelle intervention de classe. C'est lui le boss.

80e. Les Bleuets rejoueront dès mercredi

L'équipe de France Espoirs disputera son dernier match de poules ce mercredi face à l'Islande. Pour tenter d'obtenir sa qualifications en quarts de finale. A condition de conserver cet avantage face à la Russie, contre laquelle ils mènent toujours 2-0 à dix minutes de la fin.

79e. Claude-Maurice un peu perso

Le Niçois tente beaucoup depuis son entrée mais il se montre un peu trop individualiste par moments.

77e. Kolo Muani et Maouassa entrent à leur tour

Randal Kolo Muani remplace Odsonne Edouard, Faitout Maouassa prend la place d'Adrien Truffert. Les Français tiennent leur précieux succès pour le moment (2-0).

76e. La frappe dangereuse de Chalov

L'attaquant du CSKA Moscou tente sa chance plein axe. Sa frappe est puissante mais un peu dévissée. Petite frayeur pour les Bleuets.

75e. Plus qu'un quart d'heure à tenir !

Il ne reste plus qu'un quart d'heure dans le temps réglementaire de ce Russie-France. Les Bleuets mènent toujours 2-0 grâce à des pénalties transformés en première période par Odsonne Edouard et Jonathan Ikoné.

74e. La tentative de Claude-Maurice

Le milieu de terrain de Nice s'avance et frappe. Complètement à côté.

72e. Truffert poursuit ses efforts

Comme depuis le début de cette rencontre, Adrien Truffert multiplie les efforts dans son couloir gauche. Encore un centre dangereux du latéral rennais, qui pose de gros soucis à la défense russe.

71e. La grosse occasion d'Edouard

L'attaquant du Celtic Glasgow déclenche une bonne frappe dans la surface mais le gardien russe repousse. C'était la balle du 3-0 pour les Bleuets.

70e. Camavinga et Claude-Maurice font leur entrée

Premiers changements pour les Bleuets. Eduardo Camavinga et Alexis Claude-Maurice remplacent Amine Gouri et Romain Faivre.

68e. La frappe contrée de Gouiri

Après une bonne percussion plein axe, Ikoné trouve Gouiri à l'entrée de la surface, côté gauche. Mais la frappe du Niçois est contrée. Derrière le centre de Dagba est repoussé par la défense russe.

66e. Les Français moins dangereux

Ça fait un moment que les Bleuets n'ont plus approché le but de Maskimenko. Edouard est un peu esseulé en pointe. Il ne touche pas beaucoup de ballons depuis le retour des vestiaires.

65e. Dagba enlève un ballon chaud

Petit coup de chaud dans la surface française. Après un moment de flottement, Dagba parvient à dégager le ballon. Ça tient toujours. 2-0 pour les Bleuets.

63e. Une première depuis 22 ans

Si l'équipe de France Espoirs s'impose face à la Russie, ce sera la première fois depuis 1999. A l'époque, les Bleuets l'avaient emporté grâce notamment à David Trezeguet.

61e. Le capitaine russe cède sa place

Changement pour la Russie, qui avait déjà fait entrer deux joueurs offensifs à la pause. Le capitaine Oblyakov laisse sa placé à Umyarov, le joueur du Spartak Moscou.

60e. Chalov manque son contrôle

Bien servi dans la surface, Chalov rate son contrôle en pleine course. Lafont hérite du ballon. Heureusement pour les Bleuets, toujours en tête au tableau d'affichage à l'heure de jeu (2-0).

59e. Belle défense de Tchouaméni

Encore une belle intervention défensive de Tchouaméni. Le Monégasque passe devant un attaquant russe et accaompagne le ballon en sortie de but. Costaud !

57e. La frappe de Gouiri

Romain Faivre envoie un coup-franc dans la surface. Le ballon revient sur Amine Gouiri, qui pivote et frappe. Mais la tentative de l'attaquant niçois passe à côté.

55e. Soumaré un peu court

Après une bonne accélération sur l'aile gauche, Gouiri centre à ras de terre dans la surface. Soumaré est un peu trop court pour reprendre et le ballon est enlevé par un défenseur russe.

54e. Les Russes n'y arrivent pas

Les Bleuets ont bien géré le retour des vestiaires. Ils mènent toujours 2-0, grâce à des pénalties transformés par Edouard et Ikoné. Et les Russes ne parviennent pas à se montrer vraiment dangereux pour le moment.

52e. La percée de Soumaré

Le milieu de terrain du Losc casse une ligne balle au pied, il sert Edouard, mais l'attaquant du Celtic est signalé hors-jeu. Dommage.

51e. Koundé en patron

Le défenseur du FC Séville fait honneur à son brassard. Encore deux belles interventions pour couper des offensives russe.

50e. Excellent retour de Tchouaméni

Après un ballon perdu par Konaté, Tchouaméni réalise une magnifique intervention dans la surface. Le milieu de terrain de Monaco enlève un centre chaud de manière acrobatique. C'est beau et c'est décisif ! Toujours 2-0 pour les Bleuets.

49e. Les Russes pressent haut

Les Russes ont décidé de ne pas laisser les Français jouer dans un fauteuil. Ils effectuent un gros pressing.

47e. Les Français sont bien revenus

Les Bleuets mettent de l'intensité dans ces premières minutes de la seconde période. A l'image de Tchouaméni, hargneux au duel.

46e. C'est parti pour la seconde période !

Les Russes donnent le coup d'envoi de cette deuxième période. Les Français mènent 2-0, il va falloir confirmer.

MT. Les joueurs reviennent sur la pelouse

Les joueurs des deux équipes font leur retour sur le gazon en mauvais état du stade Szombathely, à l'ouest de la Hongrie. Les Bleuets mènent 2-0 face à la Russie, dans ce match décisif de l'Euro. La seconde période va démarrer !

MT. La France mène 2-0 à la pause !

L'équipe de France Espoirs mène face à la Russie à la mi-temps de ce match décisif pour l'Euro. Sans forcément dominer leur sujet, les Bleuets ont fait la différence grâce à deux pénalties transformés par Odsonne Edouard et Jonathan Ikoné. Un score qui leur permet pour l'instant de faire oublier leur défaite face au Danemark lors du premier match (0-1). A confirmer en seconde période. En restant extrêmement méfiant car les Russes ont réussi à mettre Alban Lafont à contribution plusieurs fois.

45e. Les Bleuets attendent la mi-temps

Plus que quelques instants avant la pause. Les Français tiennent leur avantage de 2-0.

43e. La frappe d'Edouard

Après un déboulé de Romain Faivre sur son aile droite, Odsonne Edouard tente une reprise de volée dans la surface. Mais sa frappe est trop écrasée pour surprendre le gardien Maksimenko.

41e. Les Russes tentent de revenir

Les Russes retrouvent un peu de couleur en cette fin de première période. Ils font bien tourner le ballon et tentent de perturber le bloc français. Il faut tenir jusqu'à la pause ! Toujours 2-0 pour les Bleuets.

38e. Le terrain pas au top

La pelouse du stade Szombathely n'est pas vraiment ce qu'on appelle un billard ce soir. Le ballon fait des rebonds capricieux. Ça ne facilite pas les techniciens. Malgré tout, les Français mènent 2-0 à l'approche de la mi-temps.

35e. La parade de Lafont !

Déjà décisif en début de rencontre, le gardien du FC Nantes repousse à nouveau une frappe dangereuse. Même si les Bleuets mènent 2-0, ils doivent rester vigilants.

34e. Les Français bien en place

Les Bleuets ont l'air de plus en plus solides au fil des minutes. Ils mènent 2-0 face aux Russes, grâce à deux pénalties d'Edouard et Ikoné. Et tout le monde fait les efforts défensifs.

33e. Koundé solide au duel

Le capitaine des Bleuets montre l'exemple en gagnant un ballon de la tête au milieu de terrain. Avec beaucoup d'autorité.

32e. Les Russes accusent le coup

Les Russes ont du mal à se montrer dangereux depuis quelques minutes. Le deuxième but français leur a mis un coup derrière la tête.

30e. Les choix payants de Ripoll

Sylvain Ripoll a décidé d'effectuer cinq changements par rapport à l'équipe battue contre le Danemark. En laissant sur le banc Eduardo Camavinga, Mattéo Guendouzi, Wesley Fofana ou encore Boubacar Kamara. Et le sélectionneur des Bleuets est récompensé pour l'instant. Son équipe mène 2-0 à la demi-heure de jeu, grâce à deux pénalties, transformés par Edouard et Ikoné.

29e. Edouard reste au sol

L'attaquant du Celtic Glasgow reçoit un coup dans un duel aérien. Il reste quelques instants sur la pelouse. Mais il se relève en grimaçant. Rien de méchant.

27e. Les Français en mode efficaces

Sans forcément dominer les débats, les Bleuets mènent déjà 2-0 face aux Russes dans ce match décisif de l'Euro. Les partenaires d'Odsonne Edouard ne se sont pas créé beaucoup d'occasions mais ils ont obtenu deux pénalties, parfaitement transformés.

26e. Le quatrième but d'Ikoné en Espoirs

En transformant son pénalty d'une superbe panenka, Jonathan Ikoné s'est offert son quatrième but avec les Espoirs. Il permet à la France de mener 2-0 face à la Russie après une petite demi-heure de jeu.

25e. Encore un bon centre de Truffert

Décidément, le latéral rennais est très en vue ce soir. Encore un bon centre de sa part dans la surface mais toujours personne pour le reprendre.

24e. Ikoné doublé la mise (2-0)

La panenka de Jonathan Ikoné. Magnifique ! L'attaquant du Losc fait preuve d'un grand sang-froid pour transformer son penalty. 2-0 pour la France face à la Russie. C'est bon ça !

23e. Deuxième penalty pour les Bleuets !

L'arbitre désigne à nouveau le point de penalty après une frappe de Gouiri contrée de la main par un défenseur russe. Ikoné va s'en charger.

21e Truffert a de bonnes jambes

Adrien Truffert réalise un bon début de match dans son couloir gauche. Le latéral du Stade Rennais multiplie les rushs et fait preuve d'une belle débauche d'énergie.

19e. Les Français plus impliqués

Les Bleuets affichent un visage nettement plus séduisant que lors de leur défaite au Danemark, jeudi dernier (0-1). Il y a plus d'impact, plus de mouvements, plus d'appels. Et pour l'instant ça paye, puisqu'ils mènent 1-0 face à la Russie grâce à un penalty obtenu et transformé par Odsonne Edouard (15e).

18e. Nouvelle situation chaude pour la Russie

Les attaquants russes parviennent trop facilement à s'approcher de la surface française. Attention !

17e. Konaté montre les muscles

Le défenseur central de Leipzig hausse le ton dans les duels. Sa puissance physique fait mal.

16e. Les Bleuets soulagés

Cette ouverture du score fait beaucoup de bien aux Français. Il s'agit de leur premier but dans la compétition. Après un bon travail de Jonathan Ikoné plein axe, Odsonne Edouard a réussi un petit festival pour obtenir un penalty en passant entre deux adversaires dans la surface. L'attaquant du Celtic Glagsow a transformé sans trembler sa tentative. La France mène 1-0 face à la Russie après un gros quart d'heure de jeu.

15e. Edouard ouvre le score (1-0) !

Odsonne Edouard ne tremble pas et transforme son penalty d'un contre-pied parfait. 1-0 pour les Bleuets. Yes !

14e. Penalty pour les Bleuets !

Edouard provoque dans la surface et obtient un penalty logique !

12e. Bons retours de Dagba

Le latéral droit du PSG vient compenser deux fois de suite dans l'axe, pour récupérer des ballons chauds. Bon boulot.

11e. Les Bleus reprennent la main

Les Français conservent mieux le ballon depuis quelques minutes, même si les Russes ne semblent pas décider à les regarder jouer.

10e. Le bon pressing d'Edouard

L'attaquant du Celtic Glagsgow presse le gardien russe, qui dégage en catastrophe, directement en touche.

9e. Le bon centre de Truffert

Le latéral gauche du Stade Rennais réussit un centre dangereux dans la surface. Edouard est trop court pour le reprendre. Dommage.

8e. Le milieu français discipliné

Tchouaméni et Soumaré font du bon boulot pour l'instant. Les deux milieux français courent beaucoup et bloquent les espaces libres.

6e. La possession pour la Russie

Ce sont les Russes qui tiennent le ballon dans ces premières minutes. Les Français leur laissent la possession.

4e. Déjà une grosse occasion russe !

Les Bleuets ont eu très chaud sur ce coup. Profitant d'un flottement dans la défense, un attaquant russe oblige Lafont à une grosse parade. Il va falloir se réveiller !

3e. Faivre se distingue

Le milieu de terrain de Brest, très entreprenant, tente sa chance à l'entrée de la surface. Mais sa tenative passe largement à côté.

2e. Premier corner pour les Bleuets

Première percussion de Romain Faivre à droite, qui obtient un corner. Ça ne donne rien.

C'est parti pour ce Russie-France !

Odsonne Edouard donne le coup d'envoi. C'est parti pour ce match décisif !

Les joueurs se mettent en place

Après l'échange des fanions avec le capitaine russe, Jules Koundé, qui porte le brassard chez les Bleuets, exhorte ses partenaires, qui se mettent en place sur la pelouse. Ça va démarrer !

Place à l'hymne russe

Même détermination chez les joueurs russes, qui se tiennent eux aussi par les épaules.

La Marseillaise retentit

L'hymne français est joué dans le stade vide de Szombathely., à l'ouest de la Hongrie. Là où les Bleuets ont perdu leur premier match contre le Danemark (0-1). Alban Lafont et ses partenaires, bras desssus, bras dessous, ont l'air particulièrement concentrés.

Les joueurs entrent sur la pelouse

Les deux équipes pénètrent sur la pelouse du stade Szombathely.

Victoire impérative pour les Français

Avant le coup d'envoi de ce Russie-France, les Bleuets sont dans une situation très difficile dans le groupe C. Le Danemark est en tête (6 points), devant la Russie (3 points). La France et l'Islande n'ont aucun point.

Les Bleuets à l'échauffement

Les Français se préparent sur la pelouse du stade Szombathely, à l'ouest de la Hongrie. Le match va démarrer dans moins d'un quart d'heure.

Camavinga sur le banc

Alors qu'il aurait pu faire partie du rassemblement des A, Eduardo Camavinga a été laissé à disposition de l'équipe de France Espoirs pour cet Euro. Mais sa mauvaise prestation face au Danemark (0-1) a encouragé Sylvain Ripoll à le laisser sur le banc pour ce match couperet contre les Russes. A lui de montrer un autre visage s'il est amené à entrer en jeu.

Koundé a promis une réaction

Après la défaite inattendue face au Danemark, Jules Koundé n'a pas caché sa colère. Le défenseur central de Séville, à nouveau titulaire ce soir, a promis que les Bleuets montreraient un autre visage.

Dagba et Ikoné, les rescapés

Lors de la dernière édition de l'Euro, les Bleuets avaient atteint le dernier carré de la compétition. Les coéquipiers de Moussa Dembélé, Houssem Aouar et Dayot Upamecano avaient été dominés par l'Espagne en demi-finale (4-1). Deux joueurs sont encore présents dans le onze qui s'apprête à défier la Russie : Colin Dagba et Jonathan Ikoné.

Éviter un nouveau couac

Les Bleuets de Sylvain Ripoll vont devoir être solides pour ne pas connaître le même sort que leurs prédécesseurs, habitués aux désillusions ces dernières années. L'équipe de France Espoirs n'a plus remporté l'Euro depuis 1988. C'était la génération Eric Cantona... Les partenaires de Mickaël Landreau et Sidney Govou, entraînés par Raymond Domenech, ont atteint la finale en 2002 mais ils se sont inclinés aux tirs au but face à la République Tchèque de Milan Baros.

La compo de la Russie :

Maksimenko – Maslov, Diveev, Evgenlev, Tiknizyan – Oblyakov (cap) – Makarov, Glebov, Zakharyan – Lesovoy, Chalov

Remplaçants :

Lomaev, Adamov, Krugovoi, Golubev, Lomovitski, Tyukavin, Suleymanov, Kulikov, Kalugin, Grulev, Utkin, Umyarov

Tchouaméni affiche sa détermination

Aurélien Tchouaméni, le milieu de terrain de l'AS Monaco, est particulièrement motivé avant ce match couperet contre les Russes.

La compo des Bleuets: Fofana, Badiashile, Kamara, Camavinga et Guendouzi sur le banc

Sylvain Ripoll a choisi d'aligner une composition offensive pour ce match décisif contre la Russie. Titulaires au premier match de l'Euro, perdu face au Danemark (0-1), Wesley Fofana, Benoit Badiashile, Boubakar Kamara, Eduardo Camavinga et Matteo Guendouzi sont sur le banc.

La compo de l'équipe de France :

Lafont - Dagba, Koundé (cap), Konaté, Truffert - Soumaré, Tchouaméni - Faivre, Ikoné, Gouiri - Edouard

Remplaçants :

Bertaud, Meslier, Kalulu, Fofana, Kamara, Badiashile, Claude-Maurice, Guendouzi, Camavinga, Kolo Muani, Lauriente, Maouassa

Les Bleuets déjà dos au mur

Après avoir battu la France, le Danemark vient de remporter son deuxième match face à l'Islande (2-0). Un résultat qui met les Bleuets sous grosse pression dans le groupe C de cet Euro. S'ils perdent face à la Russie, les partenaires de Mattéo Guendouzi seront éliminés de la compéititon. Même un nul les placerairt dans une situation précaire. Pour garder toutes leurs chances de qualifications, il leur faudra absolument s'imposer face aux Russes, qui avaient étrillé les Islandais lors de leur entrée en lice (4-1).

Bienvenue à tous

L'équipe de France Espoirs est déjà dos au mur pour son deuxième match de l'Euro. Après avoir perdu face au Danemark (0-1), les Bleuets de Sylvain Ripoll vont devoir l'emporter face à la Russie. Sous peine de quitter la compétition plus tôt que prévu. Coup d'envoi à 21 au stade de Szombathely, à l'ouest de la Hongrie. Un match décisif à suivre en live avec nous!

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport