RMC Sport

Euro Espoirs: "Tout a été insuffisant", la colère de Koundé qui promet "une réaction" des Bleuets

Dominés par le Danemark pour leur entrée en lice dans la phase de groupes de l'Euro Espoirs, les Bleuets disputeront une rencontre décisive contre la Russie, dimanche (21h). Agacé par la prestation "pas acceptable" de jeudi, Jules Koundé réclame "une réaction".

Ils sont toujours en vie, mais ils n’ont plus de joker. Surpris par le Danemark (1-0) pour leur entrée en lice dans l’Euro Espoirs, les Bleuets devront dominer la Russie dimanche (21h) pour conserver leurs chances de qualification pour la phase à élimination directe. Il leur faudra pour cela élever leur niveau de plusieurs crans.

Arrivés en Hongrie avec le statut de favoris, emmenés par des éléments évoluant dans les plus grands clubs européens, les joueurs de Sylvain Ripoll ont sacrément déçu jeudi. Trop scolaires, ils se sont contentés de se faire des passes latérales, sans parvenir à faire de différences.

"Ce que l’on a produit de notre côté a été nettement insuffisant. Ils nous ont laissé le ballon et on s'est un peu endormi avec. Globalement, on a manqué de solutions et de mobilité dans les déplacements, il n'y avait pas assez de solutions pour le porteur", a reconnu Jules Koundé sur le site de la FFF. Un mea culpa important à la veille de défier les Russes, qui ont démarré le tournoi par une large victoire face aux Islandais (4-1).

"Tout a été insuffisant"

"Le manque de mouvement dans toutes les lignes, de courses, notamment dans la profondeur, a été le point noir de notre match. Nous n'avons pas joué sur les points faibles de leur défense que nous avions pourtant identifiés avant. On s'est fait punir en seconde période, c'est une chose, mais nous n'avions pas fait ce qu'il fallait avant tout simplement. C'est très décevant de notre part. Nous n'avons pas été au niveau de la compétition, on n'a rien créé, ce n'est pas acceptable", a insisté Koundé, qui fait partie des leaders de ces Bleuets.

Lucide, toute à fait conscient des lacunes affichées par son équipe, le jeune défenseur du FC Séville (22 ans) n’a pas du tout apprécié ce qu’il a vu. "Pour être à l'intérieur du groupe, je peux vous assurer que c'est loin d'être un manque de motivation ou d'envie. (…) On avait l'impression de jouer ensemble pour la première fois alors que l'on a joué beaucoup de matchs. Je le répète, tout a été insuffisant, pas conforme aux attentes du coach et du public, et ce n'est pas normal", a poursuivi Koundé, convaincu qu’il y aura "une réaction dimanche sinon cela serait une énorme déception".

Cet Euro Espoirs se déroule en deux temps en Hongrie et en Slovénie, avec pour commencer une phase de groupes jusqu'au 31 mars. Les deux premiers de chaque poule accèderont à un "Final 8" disputé du 31 mai au 6 juin, dans des matches à élimination directe menant à la finale à Ljubljana. La France n'a gagné la compétition qu'une fois, en 1988, et était demi-finaliste en 2019.

RR