RMC Sport

Finlande-France : les notes

-

- - -

La solidité de la charnière Sakho-Yanga-Mbiwa a dû ravir Didier Deschamps, l’abattage d’Abou Diaby également. Côté déception, on retrouve encore Jérémy Ménez. Découvrez les notes de Finlande-France.

Hugo Lloris : 6,5
Très rarement alerté par les offensives finlandaises, le nouveau gardien (remplaçant ?) de Tottenham a su effectuer l’arrêt du match (84e) et rester attentif pour intervenir loin de sa ligne.

Anthony Réveillère : 4
Après un début de rencontre intéressant, la latéral droit de l’OL a connu énormément de déchet technique. Relances approximatives et surtout centres ratés ont terni sa prestation mais son retour dans les pieds de Pukki (64e) a sans doute sauvé les Bleus.

Mapou Yanga-Mbiwa : 7
Peut-on être le patron de la défense des Bleus à 23 ans ? La question se pose déjà pour le Montpelliérain auteur d’une prestation sans faute en Finlande. Solide dans les duels, attentif dans la lecture des trajectoires et propre à la relance, Mapou s’est positionné pour les prochaines sélections.

Mamadou Sakho : 7
Coupable d’un mauvais alignement qui a amené une occasion finlandaise en début de match, le Parisien a ensuite livré une prestation parfaite, pleine de détermination. Tranchant dans les duels, Sakho a dominé ses adversaires directs et même amené le danger sur corner (51e).

Patrice Evra : 4,5
On sentait chez le latéral gauche l’envie d’apporter plus offensivement. Son bon débordement à la 58e minute l’atteste. Mais là encore, le dernier geste a pêché. Défensivement, il a été encore l’auteur d’un oubli qui a amené une belle occasion adverse (64e).

Rio Mavuba : 7
A la 53e minute, Rio Mavuba avait déjà touché 75 ballons. Une stat énorme, même pour un milieu récupérateur. Et comme le milieu formé à Bordeaux a su en faire une utilisation propre ne cherchant pas des relances trop compliquées, Mavuba a parfaitement tenu son rôle.

Abou Diaby : 6,5
Laurent Blanc en a longtemps fantasmé, voir Abou Diaby le patron de l’entrejeu des Bleus. C’est peut-être Didier Deschamps qui va vivre le rêve de son ancien compère. En première période, le Gunner a ratissé, orienté et même marqué en effectuant un véritable appel d’avant-centre (21e). Encore un peu court physiquement, Diaby s’est essoufflé en seconde période.

Yohan Cabaye : 6
Très nerveux en début de match, le Magpie a ensuite su maîtriser son envie pour participer à la domination bleue à la récupération et apporter par moment son activité en phase offensive comme le montre sa belle frappe (50e). Remplacé par Blaise Matuidi (73e) qui a écopé d’un carton jaune avant même d’avoir touché le ballon mais a réalisé une entrée efficace.

Jérémy Ménez : 3,5
Exaspérant… Jamais réellement bien placé, le Parisien a manqué presque l’intégralité de ses actions, le meilleur exemple en fut une frappe totalement dévissée à l’entrée de la surface (60e). Ménez ne semblait pas concerné par la rencontre. Logiquement remplacé par Mathieu Valbuena (62e) qui a tenté de réveiller des Bleus.

Franck Ribéry : 5
Comme Jérémy Ménez, le Munichois a beaucoup raté et finalement très peu apporté sur les côtés. Mais Ribéry a au moins eu le mérite de persévérer et d’afficher une attitude constamment volontaire. Remplacé par Bafétimbi Gomis (89e).

Karim Benzema : 5,5
Encore et toujours, il décroche… mais parfois ça marche ! Sur l’unique but de la rencontre, Benzema s’est mué en récupérateur au milieu puis en passeur parfait dans l’axe (21e). Remuant, le Madrilène a proposé une belle activité mais a parfois pêché dans le dernier geste.