RMC Sport

Guivarc’h explique comment il est devenu vendeur de piscines après avoir gagné le Mondial 98

Stéphane Guivarc'h

Stéphane Guivarc'h - AFP

Alors qu’on célèbre cette année le 20e anniversaire du sacre mondial de l’équipe de France lors du Mondial 1998, l’ex-avant-centre des Bleus, Stéphane Guivarc’h a raconté ce samedi au Parisien pourquoi il a changé radicalement de vie après sa retraite dans le foot. Et pourquoi il s’est reconverti comme vendeur de piscines.

Entraîneur comme Zinedine Zidane ou consultants, notamment au sein de la Dream Team RMC Sport, comme Christophe Dugarry, Emmanuel Petit ou Frank Leboeuf, les champions du monde 98 sont, pour la plupart, restés dans le milieu du foot après leur carrière. Ce n’est pas le cas de Stéphane Guivarc’h. L’ex-buteur d’Auxerre resté muet lors de la Coupe du monde en France, est devenu vendeur de piscines, chez lui, en Bretagne.

Il a été directeur sportif de Guingamp... six mois

"J’aurais pu rester dans le foot, confie-t-il ce samedi dans un entretien au Parisien. J’ai même été six mois directeur sportif de Guingamp, mais j’étais un peu en désaccord avec le président (NDLR : Noël Le Graët). Quand j’ai perdu ma maman, j’ai accompagné mon père. Il est de l’ancienne école. Au départ, il avait des difficultés à se débrouiller tout seul avec tous les papiers, par exemple. Parallèlement, j’étais dans la construction de ma maison. Mon ami d’enfance, devenu aujourd’hui mon patron, était en train de me changer le ballon d’eau chaude, quand je lui ai dit sous forme de plaisanterie : "Si tu veux, je vais te faire de la démarche commerciale pour tes piscines". Cela lui a mis la puce à l’oreille. Après ça, il m’a rappelé, on a discuté le lendemain et ça fait plus de onze ans que je suis dans cette société."

VIDEO - Zidane et France 98 à Limoges pour un match de gala

AB