RMC Sport

Henry au plus bas

Pris dans la tourmente médiatique, provoquée par sa main, le joueur tente par tous les moyens de se protéger, ainsi que ses proches.

Pris dans la tourmente médiatique, provoquée par sa main, le joueur tente par tous les moyens de se protéger, ainsi que ses proches. - -

Infos RMC - Depuis mercredi soir et sa main qui a fait basculer le match retour des barrages de Coupe du monde France-Irlande (1-1), le capitaine des Bleus vit très mal la polémique.

Thierry Henry jouera-t-il samedi, en championnat, à Bilbao ? Victime d’une béquille face à l’Irlande, mercredi soir lors de la qualification controversée de l’équipe de France à la Coupe du monde 2010, le capitaine des Bleus serait plus sûrement touché au moral. Selon nos informations, la star du Barça a bien du mal à assumer sa main face aux Irlandais. Et même s’il a été convoqué par son club, il n’est pas sûr qu’il soit aligné à San Mamés où le public basque ne manquera pas de le siffler. « Il va bien, affirme de son côté Pep Guardiola, son entraîneur. J’ai vu un garçon fort qui s’est bien entraîné. C’est un joueur calme qui ne parle pas beaucoup. Mais comme tout le monde, j’imagine ce qui se passe dans sa tête. »

Thierry Henry qui a toujours pris un soin particulier à cultiver son image de gentleman-joueur se trouve plongé en pleine tourmente. La presse du monde entier dénonce sa grossière tricherie et il a surtout le sentiment de se retrouver abandonné seul dans la tempête médiatique et de servir de bouc émissaire commode. Il est notamment meurtri par l’absence de soutien public de ses équipiers chez les Bleus. C’est pour toutes ces raisons que vendredi dans l’après-midi, il a décidé de la jouer perso.

Protéger sa fille Tea

Se désolidarisant de sa fédération qui avait pris acte de la décision de la FIFA de « ne pas refaire jouer France-Irlande », Thierry Henry, dans un communiqué concocté par ses agents, se dit « gêné par la façon dont nous avons gagné » et se sent « extrêmement désolé pour les Irlandais qui méritent vraiment d'être en Afrique du Sud ». « Naturellement, affirme-t-il, la solution la plus équitable serait de rejouer le match, mais ce n'est pas de mon ressort. » Ainsi, le joueur contre-attaque, et renvoie sa fédération à ses responsabilités, tout en tentant de se refaire une virginité. Même si, selon nos informations, certains de ses équipiers en équipe de France ont du mal à comprendre sa démarche… une démarche inutile depuis que la FIFA a confirmé officiellement que le match France-Irlande ne serait pas rejoué.

Est-ce un hasard si un communiqué a été adressé à l’ensemble de la presse internationale, mais en priorité aux médias britanniques ? Henry connaît la férocité de la presse outre-manche et il sait que sa fille Tea, 4 ans et demi, née de son union avec le mannequin Claire Merry, pourrait être victime des dommages collatéraux de cette polémique. Alors, conseillé par ses proches, il tente de déminer le terrain, chez lui, au Royaume-Uni, là où il veut vivre une fois que sa carrière sera terminée. D’ici-là, la presse espagnole l’envoie à la fin de la saison effectuer une juteuse pige aux New York Red Bull. Selon nos informations, il pourrait plutôt prendre le chemin de Los Angeles Galaxy où son ami David Beckham lui sert d’intermédiaire. Beckham qui a publiquement pris position en sa faveur, déclarant qu’« Henry n’est pas un tricheur ».

La rédaction - MA et MB