RMC Sport

Koscielny : « J’apprends beaucoup à côté d’Abidal »

Eric Abidal et Laurent Koscielny

Eric Abidal et Laurent Koscielny - -

Le défenseur français ne tarit pas d’éloges sur Eric Abidal, avec lequel il avait été associé en charnière centrale, le mois dernier en Belgique (0-0). Il compte sur son expérience pour bien aborder les deux matches de qualification au Mondial 2014 en Géorgie et en Biélorussie.

Laurent, comment abordez-vous ces deux déplacements en Géorgie et la Biélorussie, qui ne sont pas très excitants sur le papier ?

C’est sûr que ce ne sont pas des matches très excitants mais il va falloir faire le boulot car ils sont très importants pour la qualification pour la Coupe du monde. On sait que ça va être très compliqué en Géorgie, avec un public qui sera derrière son équipe et des joueurs qui voudront mouiller le maillot pour leur pays. On sait qu’ils vont défendre et qu’ils ne vont jouer qu’en contre-attaque. Ce sera à nous d’être concentrés et solidaires pour trouver des failles et remporter ces deux matches.

Vous vous êtes imposé à Arsenal et vous disputez la Ligue des champions chaque année. Sentez-vous que vous avez pris du poids au sein du groupe France ?

Je me sens de mieux en mieux dans cette équipe et je prends de l’expérience. Après, je dois continuer à travailler avec mon club pour continuer à disputer de grands matches et revenir ici. J’essaie d’être irréprochable et je donne le meilleur de moi-même pour être titulaire.

Lors du dernier match, en amical contre la Belgique (0-0), vous avez joué à côté d'Eric Abidal...

Ça apporte un plus pour moi et pour l’équipe. « Abi » a prouvé avec le Barça et avec l’équipe de France qu’il faisait partie des très grands défenseurs. C’est une valeur ajoutée pour notre équipe. C’est un joueur qui a de l’expérience, qui joue beaucoup dans l’anticipation, qui a une très belle qualité technique de relance. On est donc plus à l’aise à côté de lui. Il joue des matches de haut niveau tous les week-ends, c’est un plus pour moi. J’apprends beaucoup à côté de lui et l’équipe en tire aussi les bénéfices.

« Benzema a juste besoin d'un déclic »

Au vu de ses performances actuelles avec Arsenal, doit-on faire plus confiance à Olivier Giroud en équipe de France ?

C’est vrai qu’Olivier a attaqué la saison en fanfare. Il a aussi marqué beaucoup de buts durant la pré-saison. On sent qu’il est en confiance. On dit toujours que la deuxième saison en Angleterre est meilleure, donc j’espère que ça va continuer pour lui, et surtout pour Arsenal. Après, l’équipe de France, c’est le choix du sélectionneur. J’ai confiance aussi en Karim (Benzema). C’est un grand joueur et il le prouve avec le Real Madrid. On a des grands attaquants. A eux de marquer des buts pour notre équipe.

Comment le groupe vit le manque d'efficacité de Karim Benzema sous le maillot bleu ?

C’est vrai qu’il vit une période difficile, sans marquer. Je pense que toute l’équipe a confiance en lui. Il a prouvé par le passé qu’il était un grand buteur. Ses qualités ne sont pas parties du jour au lendemain. Il faut juste ce petit déclic. Il doit retrouver un peu plus de confiance avec l’équipe de France parce qu’il fait de grands matches avec le Real Madrid, il délivre des passes décisives. On le soutient. A l’entraînement on est avec lui, on l’encourage. Mais on sait qu’il y aura ce déclic et qu’il pourra enchaîner les buts.

Qu'avez-vous pensé du titre de meilleur joueur européen de l'année décroché par Franck Ribéry ?

Il mérite ce trophée au vu de sa saison avec le Bayern. On connaît la qualité de Franck, c’est quelqu’un qui est capable de faire la différence à lui seul. Comme « Abi », c’est une valeur ajoutée pour notre équipe. On sait qu’on peut compter sur lui à chaque moment dans un match pour faire la différence et nous apporter ce petit plus qui peut nous faire gagner un match. Ça peut nous aider et nous motiver à aller dans le même sens que Franck, apporter le meilleur et remporter nos matches pour la France.

A lire aussi :

>> Gignac, de retour vers son futur

>> Fernandez : « Si Benzema joue comme un sénateur… »

>> Benarbia : « Beaucoup d’interrogations sur les Bleus »

Propos recueillis par Jérôme Sillon