RMC Sport

L’autre intérêt de ce stage…

-

- - -

A un an de la Coupe du monde, le staff des Bleus a surtout profité de ces deux matches programmés en juin pour tester la vie en commun au sein du groupe France.

Si les deux matches amicaux face au Nigeria et à la Turquie ne devraient pas apporter d’enseignements sportifs majeurs, ces quelques jours passés ensemble auront certainement permis à Raymond Domenech et à ses adjoints d’avoir une idée plus précise des affinités et de la qualité des relations humaines au sein du groupe France.
C’est sans doute pour cette raison que, comme nous vous l’avions révélé dès mercredi soir, le sélectionneur avait donné quartier libre à ses joueurs jusqu’à minuit. Les Bleus en ont profité pour se retrouver autour d’un bon repas. Eric Abidal a accueilli certains de ses partenaires au Grand Café des Négociants, l’établissement cossu qu’il possède dans le centre-ville de Lyon. Etaient présents la Ribery family, Nicolas Anleka, Steve Mandanda, André-Pierre Gignac, Bacary Sagna et Rod Fanni.
Un autre groupe était réuni chez Hugo Lloris. Le gardien lyonnais avait organisé un barbecue dans le jardin de sa villa. Au menu côtelettes et saucisses. Son équipier Jérémy Toulalan avait lui aussi invité quelques proches, chez lui, pour un dîner plus feutré. Enfin, Sidney Govou, jouant à domicile, a proposé aux plus courageux un tour des bouchons lyonnais. A minuit pétante, bonne surprise, aucun retardataire n’était à déplorer dans le hall de l’hôtel Hilton. Les Bleus, plus raisonnable que Cendrillon, étaient déjà tous rentrés au bercail.

Batteries en position
Après une nuit réparatrice, les réjouissances n’étaient pas terminées. Benzema et ses acolytes avaient rendez-vous dès potron-minet à la réception. Le staff technique avait réquisitionné à leur intention neuf salons privés. Au programme : une séance de batterie aussi improbable que jubilatoire. Après avoir testé du ping-pong lors d’un stage précédent, les Bleus ont pu se défouler en tapant comme des sourds sur les grosses caisses et les cymbales que le staff a récupérées après avoir fait le tour des écoles de musique lyonnaises. Après un nouveau quartier libre, jeudi midi, les joueurs retrouvaient enfin les terrains pour un dernier entraînement à la veille du match face à la Turquie.

La rédaction