RMC Sport

La faute était bien dans la surface

-

- - -

Restée dans les mémoires, l'agression du gardien allemand harald Schumacher sur Patrick Battiston lors de la demi-finale du Mondial 1982 a souvent donné lieu à des interprétations farfelues. Au premier rang desquelles la légende qui veut que la faute ait eu lieu en dehors de la surface. « Beaucoup d'observateurs n'ont pas vu que ça se passait dans la surface, explique Battiston. Entre le point de penalty et la ligne des 16. » Jean-Michel Larqué, lu, faisait partie des gens persuadés que Schumacher avait percuté le Français hors de la surface : « Dans nos souvenirs, on a l’impression que Schumacher sort de sa surface et vient le percuter à 30 mètres du but. »

La rédaction