RMC Sport

La satisfaction Gignac

Gignac, félicité par Patrice Evra (de dos) et Julien Escudé, après son but qui a libéré les Bleus hier aux Îles Féroé (1-0).

Gignac, félicité par Patrice Evra (de dos) et Julien Escudé, après son but qui a libéré les Bleus hier aux Îles Féroé (1-0). - -

Pour sa première titularisation sous le maillot tricolore, l’attaquant toulousain a sauvé les Bleus face aux Îles Féroé (1-0), d’un but plein de volontarisme (42e).

André-Pierre Gignac a été l’homme du match, dans le succès étriqué obtenu hier aux Îles Féroé (1-0). L’attaquant toulousain, titularisé pour la première fois avec les Bleus, a trouvé heureusement le chemin des filets, son premier but sous le maillot tricolore. Avec l’envie qui le caractérise, le culot et la disponibilité, de la volonté aussi – avec ou sans ballon – Gignac est le seul qui a essayé de tromper la vigilance des défenseurs féroïens, certes très regroupés. De la tête, en pivot, à l’aveugle, dans la perspective de doubler la mise si possible malgré deux, trois arrêts décisifs de Mikkelsen. « APG », la satisfaction, l’une des seules de Raymond Domenech au-delà des trois points, mais il s’agissait là du minimum syndical. « Tout le temps de jeu qu’on me donne, je le prends et j’essaie de faire de mon mieux, a déclaré Gignac après la rencontre. C’est encore un match qui nous amène un peu plus vers la Coupe du monde, on en a deux qui sont très importants, c’est un moment inoubliable. »