RMC Sport

Landreau, un cadre pour les Bleus

Mickaël Landreau

Mickaël Landreau - -

Absent depuis 2007, Mickaël Landreau va faire son retour chez les Bleus pour les matchs contre la Finlande (7 septembre) et la Biélorussie (11 septembre). Le gardien du LOSC jouera un rôle de grand frère au sein du groupe tricolore.

Enfin ! Mickaël Landreau n’avait plus goûté aux joies de l’équipe de France depuis un match amical face au Maroc (2-2) le 16 novembre 2007. Auteur d’un excellent début de saison, combiné avec ses bonnes performances de l’an passé, le gardien lillois (33 ans) a eu les faveurs de Didier Deschamps ce mercredi pour être le troisième spécialiste du poste derrière Hugo Lloris et Steve Mandanda. Il passe devant Cédric Carrasso (Bordeaux) et Stéphane Ruffier (Saint-Etienne). « Je le prends pour ses qualités de gardien, explique le sélectionneur de l’équipe de France. C’est quelqu’un que je connais. » Mickaël Landreau n’a jamais été oublié par l’ancien entraîneur de l’OM. Avec 11 sélections au compteur, l’ancien prodige du FC Nantes peut se réjouir d’être récompensé de ses efforts.

« Il a l’expérience pour apporter au groupe France, avait souligné son entraîneur Rudi Garcia, ce mardi. Je pense qu’Hugo Lloris et Steve Mandanda sont indiscutables mais il y a la place pour lui en tant que numéro 3. » Coupable d’une erreur monumentale face au Dinamo Kiev en 2009 en quart de finale de la Coupe de l’UEFA avec le PSG ou encore face à l’Ecosse lors des éliminatoires de l’Euro 2008, Mickaël Landreau a connu une période très délicate. Son passage au Paris Saint-Germain aurait pu l’enterrer, mais il a su rebondir dans le Nord. « Il y a de très bons gardiens en France, constate Rudi Garcia. On sait depuis longtemps que, si les Bleus ont besoin de lui, il est présent. »

Deschamps : « Il assume son rôle de leader »

A Lille, le natif de Machecoul (Loire-Atlantique) a retrouvé une deuxième jeunesse. Depuis son premier match professionnel contre Bastia en 1996, le finaliste de la Coupe du monde 2006 a bien changé. A l’image de son très beau match face à Nice le week-end dernier (2-2), Landreau a prouvé au sélectionneur des Bleus qu’il est encore un gardien de haut niveau. « Il aura un rôle quotidien, assure Didier Deschamps à propos de son nouveau numéro 3. Le critère humain est important. Il fera tout pour le bien du groupe. J’ai fait un choix et j’ai choisi Mika. »

Considéré comme un leader naturel, Mickaël Landreau va retrouver Rio Mavuba, son coéquipier au LOSC. Tous les deux devront encadrer la nouvelle génération. « Dans les clubs où il est passé, Landreau a été habitué à avoir un rôle de leader, rappelle Didier Deschamps. Il assume et il sait bien le faire. » Même si Mickaël Landreau ne jouera pas face à la Finlande (7 septembre) et la Biélorussie (11 septembre), sa carrière en équipe de France n’est pas encore terminée. La porte des Bleus n’est jamais vraiment fermée. Bien au contraire. Le Lillois en est le parfait exemple…

Xavier Martel avec JS et LB