RMC Sport

Larqué : « Je suis très inquiet pour les Bleus »

Jean-Michel Larqué

Jean-Michel Larqué - -

La France s’est inclinée, en match amical mercredi à Montevideo, face à l’Uruguay (1-0) au terme d’une rencontre insipide et marquée par une faible prestation des Bleus. Jean-Michel Larqué, membre de la Dream Team RMC Sport, porte son analyse sur ce match.

Les attentes étaient minimes autour de l’équipe de France lors de cette mini-tournée en Amérique du Sud. L’engagement des Bleus également mercredi à Montevideo face à l’Uruguay (1-0). Les joueurs de Didier Deschamps ont livré face à la Céleste une prestation inquiétante pour Jean-Michel Larqué.

« Ça manque de tout. On est dans un match amical. Il y a zéro prise de risque, zéro intention offensive, zéro projection vers l’avant. Dans cette seconde période, je ne vois pas une occasion de but, fustige le membre de la Dream Team RMC Sport. Pas une action digne de ce nom, rien. On n’attendait pas monts et merveilles de cette rencontre qui arrivait en fin de saison. On espérait tout de même des confirmations. On les a eues mais dans le mauvais sens. On attendait des révélations, que des joueurs prennent leur chance dans cette mini-tournée… »

« Les choses vont être compliquées pour Gourcuff »

Le bilan collectif de ce premier match en Amérique du Sud est maigre. Mais les individualités n’ont guère brillé également. Le bail chez les Bleus pourrait même être terminé pour Yoann Gourcuff et Bacary Sagna.

« Pour Mangala, on attendra avant de juger mais nous sommes désormais sûrs que certains vont avoir beaucoup de mal à franchir un palier pour passer du niveau national au haut niveau international, même face à l’Uruguay. Je suis très inquiet. Nous avons eu la confirmation que pour Etienne Capoue, il va falloir qu’il se remette en question. Peut-être ailleurs qu’à Toulouse. Et dans la diagonale de l’équipe de France entre Bacary Sagna et le pauvre Yoann Gourcuff… Je pense que pour lui la messe est dite. Les choses vont être de plus en plus compliquées pour être titulaire ou même dans un groupe. On croyait qu’il était un peu relancé. Mais c’était vraiment un tout petit peu. »

A lire aussi

La fiche du match

Les Bleus étaient déjà en vacances

Uruguay-France : Les notes