RMC Sport

Larqué : « Un bilan désastreux »

-

- - -

Membre de la Dream Team RMC Sport, Jean-Michel Larqué revient sur la défaite des Bleus en Ukraine, vendredi, en barrage aller de la Coupe du monde 2014. Et il n’est pas tendre.

Dans l’histoire des barrages, aucune équipe n’a jamais remonté un déficit de 2-0 concédé à l’aller. De quoi amincir les déjà maigres chances de qualification de l’équipe de France pour le Mondial 2014 à l’issue de la défaite concédée ce vendredi soir (2-0) au stade olympique de Kiev. A l’heure de chiffrer cette possibilité, Jean-Michel Larqué se veut clair.

« Je donne 15% de chances à la France de se qualifier après ce match aller, estime le membre de la Dream Team RMC Sport, presque sympa avec les Bleus sur ce coup. L’équipe de France a encore prouvé une chose : en match officiel, dès qu’elle rencontre une équipe un peu solide, juste placée devant elle, elle n’arrive pas à gagner un match. Pas un match depuis 2006 ! C’est un bilan absolument désastreux. Le bilan de Didier Deschamps n’est pas très reluisant mais depuis 2006, dès qu’on a un match un peu difficile, on passe au travers et on prend une branlée. On en fait des tas et des tas mais si dans cette équipe-là il y a le prochain Ballon d’Or… On a une équipe très, très, très moyenne avec des joueurs très, très, très moyens. »

« On ne prend que des volées et on est parfois ridicule »

Résultat ? Une intuition d’avant-match confirmée. « Avant le match, on me trouvait dur et pessimiste avec l’équipe de France, lance notre consultant. Mais je ne voyais pas l’Ukraine battue. Je pariais qu’elle ne perdrait pas ce match. Mais je n’imaginais pas une seule seconde qu’elle le gagnerait 2-0 et qu’elle serait même tout près de le gagner 3-0. Cette équipe de France a été balayée. Ils vont dire : ‘‘On a été bon pendant la première demi-heure’’. Le problème, c’est qu’il y a trois demi-heures dans un match de football… »

Alors, à qui la faute ? Et quelles conclusions en tirer ? « C’est la défaite de Didier Deschamps comme c’est la défaite du football français, enchaîne Larqué. Je veux bien qu’on fasse l’union sacrée. Mais l’union sacrée derrière une équipe qui ne gagne pas un match officiel face à une équipe dans les vingt premières au classement FIFA depuis 2006…. Nous sommes en 2013 ! Cela fait sept ans ! On ne prend que des volées et on est parfois ridicule. A un moment ou à un autre, il faut que ça rentre en ligne de compte dans nos estimations. Au moment du tirage au sort, on se disait : ‘‘Bravo, on tombe contre l’Ukraine, c’est super, en plus avec match retour’’. Ah ça, on a l’air malin. Vous vous rendez compte de la honte ! »

A lire aussi :

>> Ukraine-France : Les Bleus coulent à pic

>> Deschamps KO debout

>> Nasri : "Déterminé à renverser la vapeur"

Jean-Michel Larqué