RMC Sport

Le Riomètre du 3 mars

-

- - -

Chaque lundi, RMC Sport fait le point sur l'état de forme des Bleus avant la Coupe du monde au Brésil. Qui a marqué des points? Qui en a perdu ? Vous saurez tout grâce à l'équipe-type, les tops, les flops et le MVP de la semaine.
-
- © Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

La semaine internationale qui s’annonce a visiblement fait le plus grand bien à nos Bleus (et potentiels Bleus), avec des buts à la pelle. Même Eliaquim Mangala y est allé de son doublé avec Porto en Ligue Europa. Adil Rami, lui, n’a pas marqué lors de la défaite du Milan contre la Juve, mais monte gentiment en puissance avec les Rossoneri. Mathieu Debuchy, passeur décisif pour Moussa Sissoko en Premier League (voir tops) et Trémoulinas, très tranchant avec les Verts contre Monaco (2-0), marquent des points dans leurs couloirs respectifs.

Non retenu par Didier Deschamps, Samir Nasri s’est consolé avec un très joli but en finale de la Coupe de la Ligue anglaise (voir tops). Benzema, qu’on n’arrête plus en 2014 (voir MVP), Loïc Rémy, buteur classieux contre Hull City (grand pont sur le gardien), et Kevin Gameiro, qui a offert la victoire à Séville contre la Real Sociedad (1-0), sont également en pleine forme. Tout comme Blaise Matuidi, impeccable avec le PSG contre l’OM, qui confirme semaine après semaine son statut d’incontournable en équipe de France.

-
- © -
-
- © Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Karim Benzema (Real Madrid)

Les semaines et les matches passent… et Karim Benzema n’en finit plus de marquer avec le Real Madrid. Mercredi dernier en Ligue des champions, l’ancien Lyonnais participait activement au festival des siens sur la pelouse de Schalke 04 en inscrivant un doublé et en délivrant deux passes décisives. Dimanche, c’est encore lui qui a ouvert le score pour les Merengue lors du derby madrilène chez l’Atlético, faisant trembler les filets de Courtois dès la 3e minute de jeu. Cela fait trois qui font… onze buts pour Benzema depuis le début de l’année 2014. Ce qui en fait le meilleur buteur du Real Madrid sur la même période. Un élément indispensable et indissociable de l’infernale « BBC » (Benzema, Bale, Cristiano Ronaldo) du club espagnol. Et un grand motif de satisfaction pour Didier Deschamps avant le match amical contre les Pays-Bas.

-
- © Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Son absence dans la liste de Didier Deschamps pour le match amical contre les Pays-Bas ne l’a pas perturbé. Ou en tout cas, il n’en a rien montré. Ce dimanche, l’ancien joueur d’Arsenal, titulaire sous les couleurs de Manchester City, a activement participé au gain de la troisième Coupe de la Ligue de son équipe, aux dépens de Sunderland (3-1). S’il maintient la forme qui est la sienne actuellement, il sera tout de même difficile pour lui de ne pas se faire une place au soleil… de Rio. Auteur d’un doublé avec Newcastle (dont un but sur une passe décisive de Mathieu Debuchy), Moussa Sissoko a (un peu) éclipsé Loïc Rémy, buteur également pour les Magpies sur le terrain de Hull City. Présent dans la liste du sélectionneur, Eliaquim Mangala a répondu jeudi à cette marque de confiance en inscrivant un doublé en Ligue Europa avec Porto et en qualifiant presque à lui tout seul le club lusitanien pour les 8e de finale de la compétition.

Il a fait d’un éventuel retour en équipe de France une des motivations de son transfert à Bastia. Force est de constater que pour le moment, Djibril Cissé est loin d’une nouvelle pige en Bleu. S’il a bien tenté de combiner avec ses partenaires, l’international français n’a jamais pu ou su se mettre dans les conditions de marquer. C’est Gianni Bruno qui s’est illustré en attaque aux dépens des Lorientais. Pas lui. Mais contrairement à Laurent Koscielny, il n’aura pas précipité les siens par le fond. Le défenseur des Gunners a directement été impliqué dans la défaite des Gunners à Stoke (1-0), en provoquant, d’une main dans la surface, le penalty de la gagne transformé par Walters. Il s’agit du sixième penalty concédé par l’ancien Lorientais depuis son arrivée en Premier League. Une statistique record pour quelque joueur que ce soit en Angleterre sur la même durée. Enfin, Florian Thauvin n’a pas existé dimanche soir face au PSG. Pas explosif, peu inspiré et beaucoup trop discret, le milieu offensif n’a pas du tout pesé dans les débats.

>> Réagissez dés maintenant ci-dessous, par téléphone au 3216, sur Facebook et Twitter (@RMCsport et @Luis_RMC).

Les meilleures réactions seront reprises à l'antenne dés 16h dans Luis Attaque !

A lire aussi :

>> Nasri : « La meilleure réponse, c’est le terrain »

>> Le Mondial s’éloigne pour Abidal et Nasri

>> L'actu des Bleus

La rédaction