RMC Sport

Le sport français à fond derrière les Bleus

Tony Parker et les Bleus lors de leur Euro victorieux.

Tony Parker et les Bleus lors de leur Euro victorieux. - -

Le match aller des barrages au Mondial 2014 entre l’Ukraine et la France ne laisse aucun sportif tricolore indifférent. Ce soir, tous seront devant leur poste de télé. Tour d’horizon des principaux messages d’encouragement.

Teddy Riner (judo) : « Qu'ils mouillent le maillot ! »

« J’espère qu’on va se qualifier parce que je suis supporter de toutes les équipes de France. En plus, au Brésil, elle est belle l’histoire ! Aller chercher une Coupe du monde au Maracana, ça peut être beau. Mais pour l’instant, c’est difficile. Moi, je reste supporter. Il y a toujours des moments difficiles. On attend d’eux qu’ils mouillent le maillot. »

Tony Parker (basket) : « Bonne chance aux Bleus ! »

« Je souhaite bonne chance aux Bleus. C’est toujours des matches difficiles à négocier, et j’aimerais vraiment que l’équipe de France se qualifie. Une Coupe du monde au Brésil, ce n’est pas tous les jours. C’est la Mecque du football, ce pays ! Ils ont eu des joueurs comme Pelé, Ronaldo etc. et donc j’aimerais bien que la France soit là-bas. »

Frédéric Michalak (rugby) : « J'y crois à fond »

« J’y crois à fond, on est tous derrière eux. Je crois que l’équipe de France aujourd’hui a de super jeunes qui montent comme Pogba. Et avec des joueurs d’expérience comme Ribéry, ça peut créer une belle équipe. »

Teddy Tamgho (athlé) : « Que tous les joueurs soient unis »

« Je suis supporteur de l’équipe de France et je suivrai ce match. Pour parler de celui-ci, ce n’est pas gagné mais ce n’est pas perdu. Nous avons des joueurs pour le gagner, je pense notamment à Benzema ou Pogba. Nous avons donc vraiment tout ce qu’il faut. Maintenant, il faudra que les joueurs soient tous unis pour gagner et je pense qu’ils ont toutes les chances de le faire là-bas. »

Raphaël Ibanez (rugby) : « Il faut leur faire confiance »

« C’est une équipe qui se projette vers l’objectif incroyable qu’est la participation à une Coupe du monde. Elle est capable de se ressourcer, de retrouver toute l’énergie. C’est ce qu’on va demander à cette équipe de football. Elle a quand même de vraies garanties aussi, son jeu s’améliore depuis quelques rencontres. Elle doit évoluer en confiance mais aussi avec cette bonne sensation du gros match qui approche. Il faut leur faire confiance. »

Brahim Asloum (boxe) : « Ribéry marche sur l'eau »

« L’équipe de France de football est le fer de lance du sport français. On a besoin qu’ils se qualifient, bien évidemment. S’il y a bien une compétition, s’il y a bien un pays où il faut être en ce moment, c’est le Brésil. J’ai toujours été derrière cette équipe, même si elle nous a déçus. Mais voilà, elle s’est remise en cause. Aujourd’hui, on voit un collectif et des joueurs beaucoup plus impliqués, et je pense que ce que fait Deschamps porte ses fruits au fur et à mesure. En plus, on a un Franck Ribéry qui marche un peu sur l’eau donc j’espère que les choses vont aboutir dans le bon sens. »

Daniel Narcisse (hand) : « Tous les Français seront derrière eux »

« Je suis confiant pour ce match parce que s’il n’y a pas un Mondial à ne pas rater, c’est celui-ci. C’est une chance pour un footballeur de participer à une Coupe du monde, d’autant plus au Brésil. C’est quelque chose d’énorme, même. Après, il y aura beaucoup de pression, les joueurs seront très tendus, mais ils savent que tous les Français seront derrière eux et je leur souhaite vraiment de se qualifier. »

Philippe Saint-André (rugby) : « De tout cœur avec eux »

« Nous sommes tous derrière l’équipe de France de football. J’ai la chance de bien connaitre Didier Deschamps et on a besoin de voir cette équipe se qualifier pour le Brésil. Nous sommes de tout cœur avec eux, bien sûr vendredi (à Kiev) mais aussi mardi pour le match retour au Stade de France. Nous avions pensé, à un moment donné, aller au Stade de France mais finalement avec notre match, c’est impossible. Une chose est sûre, nous pousserons derrière eux vendredi et j’espère qu’ils le feront aussi derrière nous samedi (contre les Tonga). »

Morgan Parra (rugby) : « On est tous derrière »

« En tant que Français, on est tous derrière. On est pas mal dans l’équipe à suivre le foot donc on est derrière. En espérant qu’ils fassent un bon résultat en Ukraine. Il faut qu’ils fassent un gros match en Ukraine et surtout après, un match retour à la maison, que ça soit gagné. »

Recueilli par LD et PT et JR et RM et NJ et VD