RMC Sport

Les Bleus au crible de la Dream Team

Grégory Coupet

Grégory Coupet - -

Nos consultants font le point sur l’état de la forme des Bleus alors que Didier Deschamps dévoilera jeudi la liste des joueurs retenus pour les barrages du Mondial 2014 contre l’Ukraine (15 et 19 novembre).

A dix jours du déplacement à Kiev, en barrage aller de la Coupe du monde 2014, Didier Deschamps doit croiser les doigts. Pour l’instant, aucun de ses Bleus n’a rejoint l’infirmerie. Mieux, la plupart d’entre eux crèvent l’écran avec leurs clubs respectifs. De quoi donner le sourire au sélectionneur à l’heure d’aborder l’un des rendez-vous les plus importants de sa carrière face à l’Ukraine. « Les joueurs sont en pleine bourre en ce moment », résume Grégory Coupet. Une analyse partagée par le reste de la Dream Team RMC Sport. « Il y a quelque temps, on regardait les performances des joueurs le week-end et elles n’étaient pas aussi bonnes. Là, ils sont en train de se lâcher », se félicite Luis Fernandez.

Une embellie symbolisée par les latéraux. De Patrice Evra (Manchester United) à Mathieu Debuchy (Newcastle), en passant par Gaël Clichy (Manchester City) et Bacary Sagna (Arsenal), tous semblent dans une bonne phase. « Nos latéraux se réveillent. Ils se mettent à centrer et à marquer. C’est de bon augure », souffle Luis. A condition de reproduire leurs performances en sélection. Ce qui n’est pas toujours le cas. « Si on prend Sagna en équipe de France où à Arsenal, ce n’est pas le même du tout, regrette Coupet. En équipe de France, il assure tout. Il fait un bon travail défensif, mais dès qu’il a le ballon devant, il la remet en arrière. Avec Arsenal, il y va, il centre ! »

Fernandez : « Nos attaquants sont en confiance »

Un décalage qui peut être gommé, à l’image de Franck Ribéry. « Il ne garde pratiquement pas le ballon au Bayern, mais pendant longtemps, il faisait le contraire en équipe de France, rappelle Ali Benarbia. Maintenant, il le lâche aussi avec les Bleus et il est beaucoup plus productif. » Les voyants sont également au vert concernant les attaquants. Après une longue période de disette, Karim Benzema se montre à nouveau efficace au Real Madrid. Même si Olivier Giroud (Asenal) semble toujours avoir une longueur d’avance.

« On doit tenir compte des dernières sorties des Bleus, où Giroud a été bon, estime Luis. S’il y a un titulaire à l’heure d’aujourd’hui, c’est lui. Mais c’est vrai que Karim est en train de se remettre à marquer des buts à redevenir un attaquant décisif. Il accepte pour l’instant son statut de remplaçant. A lui de reprendre sa place dans le onze de départ des Bleus. Il y a aussi Rémy qui revient bien avec Newcastle. Sur le plan offensif, on a des éléments qui sont actuellement en confiance. » De quoi la transmettre à « DD », qui ne décroisera sans doute pas les doigts jusqu’au 15 novembre…

A lire aussi :

>> En vidéos : les buts européens du week-end

>> En image : le K-O impressionnant subi par Lloris

>> Toute l'actualité du football

La rédaction