RMC Sport

Les Parisiens votent Sakho

Mamadou Sakho

Mamadou Sakho - -

Pour ses partenaires du PSG, le jeune défenseur parisien est le successeur désigné de Philippe Mexès au poste de défenseur central en équipe de France. Ils expliquent pourquoi.

Philippe Mexès a été opéré avec succès ce mardi matin à la clinique Villa Stuart de Rome. Victime d’une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche, le libéro de 29 ans sera éloignée des terrains durant quatre à six mois. Une indisponibilité qui laisse une place vacante chez les Bleus. Titulaire inamovible aux côtés d’Adil Rami, le défenseur de l’AS Rome était devenu l’un des hommes clés de Laurent Blanc. Pour le remplacer, tous les regards se tournent vers Mamadou Sakho (2 sélections). Si le sélectionneur suit sa logique, le défenseur du PSG devrait naturellement prendre la relève. « Ça serait totalement mérité vu sa progression et la saison qu’il est en train de réaliser, glisse son partenaire au PSG, Christophe Jallet. Il est puissant, dur sur l’homme. On n’aime pas aller au duel avec lui. Je n’ai jamais joué avec un défenseur aussi fort à son âge. » A 21 ans, le natif de Paris dégage une assurance étonnante. « C’est déjà le pilier de la défense chez nous, estime Grégory Coupet. Il a une force de caractère énorme. C’est un vrai leader dans le groupe. Il a les moyens de s’imposer en équipe de France. » A condition de gommer certaines petites carences. « Il prend parfois quelques risques dans les relances, poursuit le portier du PSG. C’est là où il faut qu’il arrive à faire la part des choses. En même temps, il est capable d’oser à tout moment. C’est aussi sa force. » Une force qui devrait lui offrir une première titularisation en Biélorussie le 3 juin prochain en éliminatoires de l’Euro 2012.

Le titre de l'encadré ici

Rami n’a pas de préférence|||

Si l’option Sakho n’est pas retenue, Laurent Blanc peut retenir Laurent Koscielny, convaincant avec Arsenal, Younes Kaboul voire Sébastien Squillaci qui a l’expérience du poste. En attendant, Rami va devoir composer avec un nouvel acolyte. « Je n’ai pas de préférence, a confié le Lillois. Je vais m’adapter. C’est le destin qui en a décidé ainsi. Je sui quelqu’un de sociable. J’apprécie tout le monde. Je ne suis pas inquiet parce qu’on s’entraîne depuis pas mal de temps avec Sakho et Koscielny. » Seule certitude, William Gallas, revenu à son meilleur niveau avec Tottenham, ne devrait pas effectuer son retour en Bleu. Le défenseur des Spurs est en litige avec la FFF suite à l’affaire des primes liées à la dernière Coupe du monde…

Alexandre Jaquin avec Vincent Serrano