RMC Sport

Les petites phrases du Grand After du 18/11

Gilbert Brisbois

Gilbert Brisbois - -

En veille de France-Ukraine, l'After ne souffre toujours pas de la langue de bois. La preuve avec les meilleures phrases entendues ce lundi soir dans le Grand After sur RMC.

Gilbert Brisbois

« Giroud a dit qu’il voulait mourir sur le terrain. Deschamps a eu peur du coup. »

« Evra jouera peut-être demain son dernier match en équipe de France. »

« Tu n'auras jamais un sélectionneur étranger en France. JAMAIS. »

Daniel Riolo

« A top vouloir envoyer les Bleus au combat, ça peut les entraîner vers des cartons. »

« Comme depuis 2006, les questions sont toujours les mêmes avec l'équipe de France. Tu es toujours dans l'interrogation. »

« Zidane en sélectionneur moi j’y crois, ça ne moufterait pas. »

« Le Portugal s'en sort toujours. Il y a une vraie culture foot. »

Eric Di Meco

« A-t-on une équipe pour relever le défi physique ? Je ne le pense pas. Il faut faire autre chose. »

« J’ai l’impression qu’on est encore dans le bricolage. »

« Si je me suis fait manger comme ça 3 jours avant, je vais tout faire pour manger mes adversaires 3 jours après. »

Jean-François Pérès

« Le fait de titulariser Benzema c’est le pari absurde absolu. »

Les Drôles de dames

Thierry Cros : « Dans les médias italiens on se demande si Deschamps y croit encore. » Philippe Auclair : « En Angleterre on parle beaucoup du match de la France. » « Les Anglais se demandent pourquoi mettre Debuchy plutôt que Sagna. Mais aussi sur la titularisation de Nasri et le rôle donné à Giroud. » « Les Anglais ne veulent pas d'une Coupe du monde sans la France. » Fred Hermel : 

« En Espagne on ne comprend pas que Benzema n'ait pas été titularisé vendredi dernier. »

Polo Breitner : 

« En Allemagne il y a une forme d'incompréhension par rapport à l'équipe de France. On avait adoré les Bleus 98/00, mais là ils n’intéressent plus personne. Un peu comme une ancienne petite amie qui aurait mal tourné. »

A lire aussi :

>> Dugarry : « Montrez-nous ce que vous avez dans le ventre ! »

>> Revivez la conférence de Deschamps

>> Les Bleus, baromètre économique et moral des Français

After foot