RMC Sport

M'Vila pourrait jouer la Coupe du monde

Yann M'Vila

Yann M'Vila - -

La suspension d’équipe de France de Yann M’Vila, le milieu de terrain du Rubin Kazan, a été assortie d’une période de sursis. L’ancien Rennais pourrait donc retrouver les Bleus avant la Coupe du monde 2014 au Brésil.

Yann M’Vila, sur la plage de Copacabana. Si l’équipe de France se qualifie pour la Coupe du monde 2014, c’était la seule place dont devait pouvoir profiter le milieu de terrain tricolore au Brésil. Et s’il accompagnait finalement les Bleus, au sein du groupe ? Le nouveau joueur du Rubin Kazan, où il a été transféré cet hiver pour 12 millions d’euros, est redevenu sélectionnable ce vendredi après-midi. Au lendemain de son audition au siège de la Fédération Française de Football, dans le 15e arrondissement de Paris, l’ancien Rennais a vu sa suspension allégée par la commission de discipline.

Initialement privé d’équipe de France du 12 novembre 2012 au 30 juin 2014 pour la virée nocturne des Espoirs du Havre à Paris à l’automne dernier, Yann M’Vila est désormais « sursitaire » du 1er mars au 30 juin 2014. Le Toulousain Wissam Ben Yedder bénéficie également de l’ajout d’une période de sursis, le concernant du 1er octobre 2013 au 31 décembre 2013. « La commission a arrondi les angles, explique Jean-Michel Larqué. Le pardon fait partie de la nature humaine. » Mais à 22 ans, il n’a pas pris le chemin le plus court vers les Bleus.

Encore 13 mois de purgatoire

En Russie, où le championnat reprendra le 13 mars pour le Rubin Kazan, Yann M’Vila sera aussi loin des critiques émises en France sur son comportement que des yeux de Didier Deschamps… Dans l’entourage du joueur, ce sursis ne signifie d’ailleurs pas un retour en équipe de France au printemps 2014. Il s’agira évidemment d’une décision du sélectionneur, très concerné par l’image que renvoie son groupe. Et les 13 mois avant la fin de son purgatoire peuvent réserver des surprises, que ce soit au niveau de la concurrence dans ce secteur de jeu ou de la compétitivité de Yann M’Vila. Rio, c’est encore loin…

LP