RMC Sport

Makelele : « On a les joueurs pour aller loin »

-

- - -

Présent en Afrique du Sud, Claude Makelele s’est confié en exclusivité à RMC Sport. L’ancien taulier des Bleus (71 sélections) jette un regard optimiste sur l’équipe de France qui affronte le Mexique jeudi (20h30).

Claude, quel est votre sentiment après le démarrage poussif de l’équipe de France face à l’Uruguay (0-0) ?
La plupart des gens étaient inquiets avant le début de la Coupe du Monde. Moi, je ne le suis plus. L’équipe de France a fait ce qu’il fallait. On aurait pu aller chercher la victoire dans les 30 dernières minutes. Raymond Domenech aurait dû un peu plus pousser mais je comprends ses choix. Lors d’un premier match, il ne faut surtout pas prendre de but. L’équipe doit rester compétitive et ne pas se retrouver dans une mauvaise position. Maintenant, l’équipe de France doit prendre plus de risques au niveau offensif pour chercher les trois points face au Mexique. Les Bleus n’ont plus le choix.

Entre l’impopularité des Bleus et la polémique avec Rama Yade, l’atmosphère n’est pas idyllique. Qu’en pensez-vous ?
C’est dommage. C’est typiquement français. On doit laisser l’équipe évoluer. Le plus important est de sortir de la poule. Après, le jeu sera beaucoup plus ouvert. L’équipe de France prendra bien plus de risques lors des matches à élimination directe. C’est à ce moment-là qu’on voit les grandes équipes. On a les joueurs pour aller loin. La France peut faire la différence contre le Mexique même si un match nul ne la condamnera pas.

« Diaby mérite une place de titulaire »

Abou Diaby s’affirme au milieu de terrain…
Je le connais un peu car il venait nous rejoindre de temps en temps en équipe de France. Il ne m’a pas surpris. Il a pris ses responsabilités et su saisir sa chance. Il a apporté un plus au niveau offensif. C’est une bonne chose car cela va permettre à Domenech d’avoir d’autres possibilités. Je suis très content pour Diaby. Il mérite une place de titulaire.

Vous faites partie des « anciens » qui soutiennent le sélectionneur…
C’est du patriotisme. On doit être derrière les Bleus. J’ai porté ce maillot qui nous est très cher et j’ai connu ces compétitions. Il est normal qu’on soit les premiers supporters.