RMC Sport

Matuidi : « Pas en état d’alerte »

Blaise Matuidi

Blaise Matuidi - -

Suspendu contre la Géorgie (0-0), Blaise Matuidi devrait effectuer son retour dans l’entrejeu des Bleus mardi en Biélorussie. Etonnamment serein, le Parisien veut croire en des jours meilleurs.

Blaise Matuidi, comment avez-vous vécu le nul des Bleus en Géorgie (0-0) ?

Ça a été assez difficile à vivre des tribunes. Il y a eu une bonne heure délicate durant laquelle nous avons eu du mal à nous procurer des occasions. Après, nous avons fait ce qu’il fallait. Il n’a manqué que le but. Les joueurs ont fait le maximum, ils sont allés de l’avant. On a eu des occasions, on aurait pu marquer mais ça n’a pas été le cas. Nous sommes déçus par rapport à cela. Les matchs internationaux sont toujours compliqués. L’équipe en face n’a rien lâché et avait du mordant. Au début, on a peut-être eu l’impression qu’ils en voulaient plus que nous. C’est peut-être ce que nous avons à rectifier.

Avez-vous peur de ne pas aller au Brésil ?

Pas du tout. Nous ne sommes pas dans cette optique-là. Depuis le début, on savait que ça allait être difficile. Ça l’est. Il y a encore des chances. On fera tout pour accrocher la deuxième place et jouer le barrage à fond. C’est l’objectif que nous nous sommes fixés. Il reste le même.

Qu'est ce qui a changé depuis le nul en Espagne (1-1) ?

On ne marque pas. Ce n’est pas faute d’essayer. Les joueurs se procurent des occasions, marquent en club. La sélection est différente. On en a conscience. Le plus important est de se créer des occasions. Après, c’est aussi une question de réussite. Hier (vendredi), elle était avec la Géorgie. Par le passé, on a prouvé qu’on pouvait être performant.

En parlez-vous entre vous ?

Bien sûr que nous échangeons. De là à dire qu’on se réunit... Il n’y a pas non plus le feu au lac. Nous sommes encore dans notre objectif d’aller à la Coupe du monde.

« Je ne me fais pas de souci pour Karim »

On voit pourtant des joueurs parfois agacés

C’est comme ça dans toutes les nations. Il peut y avoir des mécontents. On en parle dans le vestiaire et c’est oublié. On ne subit pas l’évènement. On sait qu’on passe un moment difficile, mais nous ne sommes pas en état d’alerte.

Comment vivez-vous les critiques ?

Ça nous touche et c’est normal. Mais ça fait partie du football d’aujourd’hui. On accepte les critiques positives, il faut savoir les accepter quand elles sont négatives.

Comment va Karim Benzema ?

Il va bien. Bien sûr, comme tout le monde, il est déçu. Un attaquant qui ne marque pas doit toujours être déçu. Karim est quelqu’un qui a du talent et un mental de gagneur. Il y a des moments difficiles pour tout joueur. Je pense qu’on lui demande beaucoup, mais on est là pour l’aider. Il peut compter sur nous. On a une grande confiance en lui car on connait ses qualités et son talent. Je ne me fais pas de souci pour lui.

>>> Objectif Qualif : RMC vous offre vos places pour France-Finlande ! » ?

>>> Faites-vous toujours confiance à Didier Deschamps ?

>>>Fernandez : « Des éléments qui n’ont pas de talent »

Recueilli par JS à Tbilissi