RMC Sport

Mavuba : « Faire attention à l’image de l’équipe de France »

Rio Mavuba

Rio Mavuba - -

A 50 jours pile de la Coupe du monde au Brésil, Rio Mavuba était l’invité de Luis Attaque. L’international lillois souhaite retrouver la forme pour faire partie des 23 sélectionnés et croit les Bleus capables « de bonnes surprises »

Rio, vous avez fait votre retour face à Marseille le week-end dernier après une blessure. Il vous faudra retrouver la forme pour être sélectionné pour la Coupe du monde...

Je vais tout faire pour être dans les 23. Le plus important était de récupérer après ma blessure. Là, j’ai pu reprendre le week-end dernier face à Marseille. Je continue les soins, je travaille et j’essaie d’être en forme pour le Jour J. Mais il faut montrer que je vais mieux tous les week-ends. Je pense que le sélectionneur me connait. C’est pour ça que je dois montrer des garanties physiques mais après, ce sera ses choix.

Laurent Blanc déclare que Thiago Silva se préserve peut-être pour la Coupe du monde. Faites-vous pareil ?

Non parce que je ne suis pas dans les mêmes dispositions que Thiago Silva. Il est capitaine, il sait qu’il va aller au Brésil. Moi, je dois montrer que je suis en forme physiquement car je ne suis pas sûr d’y aller. Je suis dans un autre état d’esprit. Après, je ne sais pas si Thiago Silva pense vraiment comme ça parce que c’est le meilleur moyen de se blesser.

Suivez-vous le parcours de vos concurrents au poste de milieu de terrain en équipe de France ?

Non, je ne regarde pas particulièrement mes concurrents. Après, on sait qui sont les joueurs susceptibles ou pas d’y aller. Mais je me concentre sur mes performances, je ne regarde pas les autres. On compte sur moi, c’est à moi de jouer.

Quand on voit les performances des Bleus lors du match retour contre l'Ukraine ou contre les Pays-Bas, on se dit que la France peut avoir quelque chose à jouer...

Il ne faut pas s’enflammer. On s’en sort avec une poule plutôt pas mal, je pense qu’il y a quelque chose de bien à faire. Il faut montrer un bel état d’esprit, qu’on arrive à reproduire nos bons matches précédents. Si on y parvient, on peut avoir de bonnes surprises.

Après Knysna, votre comportement va être très important...

Oui, je pense que tout le monde a pris conscience de ce qui n’a pas été bien fait lors les dernières compétitions. On a tous envie de se racheter, que ce soit ceux qui y étaient ou ceux qui n’y étaient pas. C’est l’image de l’équipe de France en général qui va être regardée, surtout en France. On en est conscient et on fera attention. Maintenant, le plus important est de répondre sur le terrain.

Quel est le système qui vous correspond le mieux en équipe de France ?

Le système qui nous convenait bien et qui nous a réussi est le 4-3-3, il a fait ses preuves. On était une équipe plus sereine, on se lâchait plus. Ça permet à Ribéry d’avoir moins de taches défensives même s’il doit le faire. Un joueur comme Pogba peut se lâcher un peu plus défensivement. Ce système s’adapte bien à l’équipe de France c’est le même pour moi à Lille. Je me sens le plus à l’aise dans mon rôle de sentinelle. Mais pour l’instant, il y a trois joueurs qui se dégagent. Il faudra surtout être complémentaire.

Quel est votre objectif personnel pour cette Coupe du monde ?

Mon objectif est d’être dans les 23. Je n’ai pas d’objectif personnel mais je veux avoir du temps de jeu, je suis un compétiteur. L’objectif est de sortir des poules, c’est le strict minimum. Mais on ne doit pas se fixer de limite. Aujourd’hui, on n’est pas favori, on sait qu’il y a le Brésil, l’Argentine même si le Messi d’en ce moment est plus facile à arrêter, ou encore l’Espagne qui sont devant. Mais on fait partie des nations comme les Pays-Bas et la Belgique où on est outsider.

A lire aussi :

>> EN VIDEO : un Chilien gravement blessé et forfait pour le Mondial

>> Coupe du monde : pourquoi les gardiens vont encore maudire le ballon

La rédaction