RMC Sport

Mavuba : « Il n’y a que des mecs qui ont faim »

Rio Mavuba avec les Bleus

Rio Mavuba avec les Bleus - -

EXCLU RMC SPORT. Invité de Luis Attaque et du Moscato Show sur RMC ce mardi, Rio Mavuba, milieu de terrain international de Lille, croit à un très bon résultat de l’équipe de France face à l’Espagne, ce mardi soir.

Rio, vous êtes toujours absent des terrains. Êtes-vous frustré de ne pas être disponible pour le choc face à l’Espagne ?

C’est rageant parce que ce sont des gros matches. Comme je suis spectateur, je sens qu’il y a une atmosphère et une adrénaline qui montent. J’ai des fourmis dans les jambes. J’ai repris la course ce matin, c’est déjà une bonne chose.

Comment sentez-vous l’équipe de France ?

L’équipe de France est bien. Avec le résultat de la Finlande face à l’Espagne (1-1), ça doit nous regonfler un peu. Il ne faut pas d’excès de confiance mais il y a aussi eu ce match aller en Espagne. Même si on était à la limite de prendre 2-0 et finalement, on a fait 1-1 avec une bonne deuxième mi-temps. Il va falloir s’appuyer sur ça. Mais l’Espagne est une équipe qui se fait critiquer. Ils ont envie de montrer à toute l’Europe qu’ils sont toujours là.

Quelle sera la clé face à l’Espagne ?

Il faudra être discipliné, les Espagnols ont une grosse possession de balle. Si les mecs dans les couloirs ne défendent pas, on peut souffrir. L’état d’esprit est bon et tout le monde le fera. La motivation vient naturellement, tu es transcendé. On ne verra aucun joueur qui ne sera pas motivé. Je trouve l’équipe plutôt pas mal. Elle peut faire un très bon résultat ce soir. Il n’y a que des mecs qui ont faim, quand tu regardes Matuidi, Pogba, Ribéry… Ça va se voir ce soir. On ne lâchera rien au niveau de la combativité.

En votre absence, Paul Pogba a débuté face à la Géorgie. Craignez-vous qu’il prenne votre place en équipe de France ?

Il a fait un gros match. C’est mérité parce qu’il fait une bonne saison avec la Juve. On lui a donné sa chance, il l’a saisie. Tout le monde doit essayer de donner le meilleur pour gagner sa place et pour montrer au coach qu’il mérite de jouer. Depuis qu’il y a Didier, tout le monde se donne à fond sur chaque match.

« Deschamps a toujours visé la 1ere place du groupe »

Avez-vous le sentiment que Didier Deschamps possède de la réussite depuis sa prise de fonction ?

Il y a des gens qui ont la réussite avec eux. C’est ce qui est fort. Mais au moment du tirage au sort des poules, 90% des Français se disaient qu’on allait finir deuxièmes derrière l’Espagne. Didier Deschamps, lui, a toujours dit qu’on allait jouer pour finir premier. Aujourd’hui, on l’est, j’espère qu’on le sera toujours à 23h ce soir.

Que pensez-vous de la mauvaise passe de Karim Benzema ?

Ce n’est pas facile pour lui. Karim (Benzema) vit un moment difficile comme beaucoup d’attaquants. Ils ont l’habitude de marquer et quand ça marque moins, ils doutent. Mais il peut vite revenir. Il doit être dans le même état d’esprit que les Espagnols en étant beaucoup critiqué. C’est l’occasion de montrer qu’il est là. Face à l’Espagne, ce serait le meilleur moment. C’est à Karim de rendre au coach la confiance qu’il lui a apportée.

A l’inverse, êtes-vous impressionné par la nouvelle dimension prise par Mathieu Valbuena en sélection ?

Il a cette faculté à se rendre décisif. Au départ, il n’est pas forcément dans le onze type mais il arrive à retourner la situation. Il montre qu’il est là et marque des buts importants. Il connait bien Deschamps. Il a pris confiance dans ce groupe et on sent qu’il a une place plus importante.

Paul Pogba et Raphaël Varane devraient honorer leur deuxième sélection, ce mardi soir. Votre deuxième sélection s’était mal passée. Quel conseil souhaiteriez-vous leur prodiguer ?

C’est important d’être bien encadré. Il y a des mecs d’expérience qui sont là et qui poussent bien, c’est important. Varane a beaucoup prouvé lors des Clasicos et en Ligue des champions. Pogba a aussi joué en Ligue des champions il n’y a pas longtemps. Ils jouent dans les plus grands clubs du monde. Leur situation n’a rien à voir avec la mienne à l’époque. Moi je venais de Bordeaux. Eux ont déjà de l’expérience. 

A lire aussi :

>> Fernandez : « La France ne peut pas rivaliser avec l’Espagne »

>> La presse espagnole, entre conquête et prudence

>> France-Espagne : Les Espagnols délaissent la Roja

Luis Attaque - Moscato Show