RMC Sport

Portugal-France en direct: la compo probable des Bleus, sans Mbappé

Kylian Mbappé avec Cyril Moine et Didier Deschamps, à Lisbonne le 13 novembre 2020

Kylian Mbappé avec Cyril Moine et Didier Deschamps, à Lisbonne le 13 novembre 2020 - Global Imagens / Icon Sport

Didier Deschamps et Hugo Lloris se sont exprimés en conférence de presse, à la veille du match des Bleus au Portugal pour la Ligue des nations (samedi 20h45). Les joueurs de l'équipe de France se sont ensuite entraînés. En phase de reprise après une blessure à une cuisse, Kylian Mbappé n'a pas participé à la séance collective.

[20h54]

Les compositions probables

Didier Deschamps n’a pas donné d’indication majeure durant l’opposition qu’il a mis en place à Lisbonne, lors de l'entraînement de ce vendredi soir. Le sélectionneur a donné l’impression d’avoir mélangé ses équipes. Il prendra une décision finale samedi.

Portugal: Rui Patricio - Cancelo, R. Semedo, Dias, Guerreiro - Fernandes, Danilo, Carvalho - Silva (ou Jota), Felix, Ronaldo.
France: Lloris - Pavard, Varane, Kimpembe, Hernandez - Coman, Pogba (ou Rabiot), Kanté, Martial - Griezmann, Giroud.

JRe et LT

[20h10]

Mbappé ne s'est finalement pas entraîné avec le groupe

Après avoir démarré la séance à part, pour effectuer un travail spécifique, Kylian Mbappé n'a finalement pas rejoint ses coéquipiers pour la suite et fin de l'entraînement collectif. Il est donc peu probable pour qu'il soit disponible pour le match de demain.

LT

[19h57]

Le point sur l'entraînement

Comme annoncé par Didier Deschamps, Kylian Mbappé a démarré l'entraînement à part pour suivre un travail spécifique. Tout le reste du groupe s'est entraîné normalement.

LT

[19h52]

Recueillement pour les victimes des attentats du 13 novembre

Avant le début de la séance d'entraînement, les joueurs de l'équipe de France se sont recueillis en mémoire des victimes des attentats du 13 novembre 2015 survenus à Paris et à Sanit-Denis. 130 personnes avaient été tuées, dont une aux abords du Stade de France, où les Bleus jouaient contre l'Allemagne.

[18h38]

La conférence de presse est terminée. Voici les points clés à retenir:

► Mbappé de retour à l'entraînement, mais sa titularisation est encore incertaine

► Lloris a confiance en Varane, "un grand champion"

► Deschamps a défendu Pogba, qui a la "connaissance du haut niveau"

[18h37]

Deschamps ne veut pas tirer de conclusion sur le 4-4-2 utilisé contre la Finlande

"Je peux changer d'un match à l'autre aussi, avec le même objectif: choisir le système qui convient le mieux aux joueurs et pour mettre en danger l'adversaire. Quand ce n'est pas bien, tout n'est pas mauvais. Quand c'est bien, tout n'est pas parfait. Mon objectif numéro un, c'est de mettre tous les joueurs à la meilleure position si possible. On est capable d'utiliser plusieurs systèmes, d'être bons ou moins bons dans un même système. Après, c'est la vérité d'un match. Le choix sera fait par rapport au fait d'être le plus dangereux pour l'adversaire et d'être capable de bien défendre quand on n'a pas le ballon".

[18h35]

Deschamps interrogé sur l'avenir de Ronaldo

"Ronaldo fait partie des tous meilleurs au niveau mondial depuis de très longues années. (...) S'il est susceptible de venir à Paris? Je n'en sais rien. (...) Je ne vais pas anticiper ce qu'il pourrait faire ou non".

[18h32]

Deschamps sur le niveau de la sélection portugaise

"Elle fait partie des très bonnes équipes, très solide avec une très bonne organisation, avec des options plus ou moins offensives dans la construction du milieu. Ils marquent beaucoup de buts, jouent très fréquemment dans le même système parce qu'ils ont des joueurs offensifs de grande qualité. C'est une équipe complète, qui n'est pas championne d'Europe pour rien. Elle fait partie des meilleures nations".

[18h29]

Deschamps ne compare pas cette affiche à un match d'Euro ou de Coupe du monde

"Ça reste un match qui peut offrir la possibilité de terminer premier par rapport à la Ligue des nations... Mais un Euro ou une Coupe du monde, on rentre à la maison. Donc non, ce n'est pas le même contexte. C'est un match de haut niveau entre deux belles équipes. Il y a toujours des enseignements à tirer d'une rencontre".

[18h28]

Didier Deschamps confirme que tous les joueurs pourront participer ce soir à la "séance collective". Mais pour ce qui est des titularisations, son choix sera fait demain matin.

[18h26]

Deschamps sur son approche de la rencontre

"C'est difficile de prévoir ce qu'il peut se passer. Je m'attends à un match qui soit probablement similaire à celui qu'on a eu, avec deux équipes très solides, très tactique. Il n'y a pas eu de but il y a un mois, j'espère qu'il y en aura pour nous cette fois. Ce n'est pas d'avoir le ballon qui garantit le succès forcément. Les intentions seront là du côté portugais, mais chez nous aussi. On ne vient pas pour subir, même si c'est possible qu'on ait des périodes où ce sera le cas. Toutes les équipes, Portugal compris, font en sorte d'avoir le ballon et de créer des problèmes à l'adversaire". 

[18h24]

Deschamps sur la méforme de Pogba

"Il n'est pas au mieux de sa forme bien évidemment, je le savais avant. Ce match là devait lui servir à prendre du rythme. Il savait qu'il ne ferait qu'une heure. C'est difficile de retenir du positif, évidemment que Paul n'est pas dans une meilleure période. Comme tous les joueurs qui ont une situation en club qui n'est pas positive, ils sont impactés sur le plan mental aussi. Je le connais suffisamment. Ça peut arriver à un moment, aux uns et aux autres. Ils ont la connaissance du haut niveau, l'orgueil, la fierté aussi de pouvoir répondre présent. Après, j'ai des décisions à prendre en ayant tous les éléments par rapport aux autres joueurs aussi. Il le sait bien". 

[18h23]

Deschamps revient sur la défaite contre la Finlande

"Je n'étais pas énervé (après le match, ndlr), mais pas satisfait. Si vous m'attendez avec le sourire après une défaite, non je ne l'aurais jamais... On était mobilisés, mais le match s'est pas passé comme on le souhaitait, par rapport à l'adversaire qui nous a imposé beaucoup de rigueur. On n'aura pas le même adversaire demain. Ce match peut être décisif, je le sais, les Portugais aussi".

[18h22]

Deschamps sur la disponibilité de Mbappé

"Il va faire la première partie de l'entraînement à part, parce qu'il a un travail spécifique. Et on verra par la suite. J'attendrai ce qu'il se passe à l'entraînement. Un point sera fait demain matin pour voir comment ils sont les uns et les autres avant les décisions du match". 

[18h21]

Didier Deschamps prend le relais de cette conférence de presse.

[18h16]

Lloris sur Cristiano Ronaldo

"Quand on affronte un joueur comme Cristiano Ronaldo, on se doit d'être à notre meilleur. C'est un exemple dans le monde du football, de par sa longévité, ses stats, ses records. Il fait partie des plus grands, mais le Portugal ce n'est pas seulement Cristiano Ronaldo, d'autres joueurs peuvent faire la différence. C'est un collectif pour lequel nous avons beaucoup de respect et d'admiration également. On sait aussi qu'on se doit d'être à notre meilleur niveau pour espérer faire un bon résultat".

[18h14]

Lloris évoque Mourinho

"J'ai cette chance de pouvoir être entraîné par José Mourinho. Je n'ai pas besoin de le présenter, il fait partie des plus grands entraîneurs des dernières années. Il a cette culture de la gagne, et c'est ce qu'il essaie d'instaurer à Tottenham qui est en manque de trophées. On essaie d'avancer ensemble et de créer quelque chose afin de réaliser ces objectifs. On n'a pas parlé plus que ça du match de demain. Bien évidemment en tant que Portugais, il suit l'équipe nationale et ses grands talents qui composent cette équipe".

[18h12]

Lloris sur les difficultés de Pogba

"Il manque un peu de rythme, par rapport à sa situation en club. À l'image de Varane ou de Griezmann, il vient avec le sourire. On le voit prêt à relever les défis, le maillot des Bleus lui tient à coeur. Il fait partie des leaders de cette équipe. Il a un grand vécu et sait également élever son niveau lorsqu'il le faut, notamment lorsqu'il y a de l'adversité. Demain, il aura à coeur de bien faire".

[18h10]

Lloris veut "rebondir" après la défaite contre la Finlande

"Il y avait beaucoup de déception, l'équipe était touchée. L'aspect positif, c'est qu'il y a un match très important qui arrive en très peu de temps. Après, on a déjà fait l'analyse du match. C'est toujours important de se remettre en question. On sait également la responsabilité que nous avons en portant le maillot des Bleus, et perdre contre la Finlande et très peu appréciable. À nous de rebondir et de répondre présent dès demain".

[18h08]

Lloris sur les qualités du Portugal

"Il y a une nouvelle génération très talentueuse qui arrive, qui donne beaucoup d'énergie à cette équipe. On sent une équipe très forte, très sûre d'elle, avec un mélange d'expérience et de jeunes talents qui explosent un peu partout en Europe. Ce sera un grand match avec des grands joueurs des deux côtés. C'est le genre de matchs qu'on a envie de jouer".

[18h06]

Lloris évoque la fatigue physique et mentale

"Ça a été une semaine un peu particulière. On n'a pas réalisé une séance avec tous les joueurs disponibles. Chacun en début de semaine avait un état de forme différent, des petites blessures à soigner... Je pense que tout le monde sera opérationnel demain, mais ce n'est pas à moi de le confirmer. On est focalisés sur le match de demain, c'est une échéance importante. A l'image de toutes les grandes nations, il y a de la fatigue au sein des joueurs. On essaie de répondre aux exigences du calendrier".

[18h05]

Lloris sur les récentes performances décevantes de Varane

"C'est un grand champion avant tout. Il a une grande expérience. Le fait d'évoluer au Real Madrid depuis neuf saisons, ça lui donne quand même un certain vécu, une certaine légitimité à son poste. C'est un leader de notre équipe. Lorsqu'il y a des matchs à enjeu, il est capable d'élever le niveau. Dans une carrière, il y a toujours des matchs moins bien. Mais je le trouve serein, concentré et déterminé à aider l'équipe".

[18h03]

Lloris sur la gestion des matchs à huis clos

"Ça fait un petit moment qu'on évolue à huis clos. On essaie de le prendre positivement, de s'adapter. Pour ma part, pour rester dans le match, on essaie de donner de la voix, de rester actif, concentré et d'aider les partenaires de derrière en communiquant. Chacun a ses petits trucs, mais ça me rappelle un peu les matchs quand j'évoluais en U17, U15 ou U13 à l'OGC Nice avec très peu de spectateurs. Mais les matchs étaient déjà très compétitifs".

[18h02]

Lloris ouvre cette conférence de presse

"Ce sera un match avec enjeu, avec les deux favoris du groupe qui ont répondu présent. C'est très serré au nombre de points. Ce sera un match décisif, qui ne se jouera sur pas grand chose. On a cette envie de bien faire, de rebondir après la défaite contre la Finlande. L'objectif est de se qualifier pour les demi-finales. On espère répondre présent, en réalisant une grande performance".

[18h00]

La conf des Bleus en direct

A la veille d'affronter le Portugal, Didier Deschamps et Hugo Lloris se présentent en conférence de presse ce vendredi (18h).