RMC Sport

Vieira : « Je mettrais Pogba et Mavuba »

-

- - -

EXCLU RMC SPORT. Présent à Paris pour une opération de promotion de son équipementier, Patrick Vieira en a profité pour évoquer, sur BFM TV et RMC, l’équipe de France actuelle et le barrage face à l’Ukraine. Morceaux choisis.

Les barrages, deux matches à part

« L’atmosphère et l’ambiance vont être difficiles. Mais je crois que l’équipe de France a assez de qualités pour pouvoir passer ce barrage. Tout le monde pense que c’est un tirage favorable mais à ce niveau de la compétition, il n’y a jamais de match facile. La pression va être là. Il faut se méfier de cette équipe d’Ukraine. Jouer là-bas à cette période de l’année, c’est très compliqué. Ils ont de très bons joueurs. Je les ai vus contre l’Angleterre et c’est quand même une belle équipe. Et puis de leur côté, ils n’ont rien à perdre. Mais l’équipe de France est armée pour passer et aller au Mondial. »

Le match aller à Kiev déjà décisif ?

« Ce qui est important, c’est déjà de ne pas perdre. Revenir avec le match nul nous permettrait d’être en position de force pour gagner notre match à domicile. Au retour, chez elle, l’équipe de France va se créer des occasions, marquer des buts et se qualifier pour la Coupe du monde. Les huis clos de cette semaine ? Avec son expérience, si Didier Deschamps dit que l’équipe de France a besoin de ça, il a sûrement raison. »

Ribéry, nouveau patron des Bleus

« Le Franck Ribéry de cette année fait partie des meilleurs joueurs au monde. C’est le leader sur comme en dehors du terrain. Mais il y a d’autres joueurs qui évoluent dans des grands clubs en Europe et peuvent prendre leurs responsabilités. L’équipe manque encore d’expérience au niveau international. Pour la plupart d’entre eux, ce sera certainement leur première Coupe du monde. Certains joueurs comme Ribéry tiendront le rôle de leaders pour mener l’équipe. Le Ballon d’Or ? Il le mérite par rapport à ce qu’il a effectué cette saison. Il a réussi le triplé avec le Bayern Munich et il a été décisif en marquant des buts importants. »

Deschamps atout principal des Bleus ?

« Didier, c’est l’homme idéal pour l’équipe de France. Par rapport à son expérience et à l’évolution de cette équipe depuis qu’il en est à la tête. L’équipe de France joue beaucoup mieux, on est tous d’accord. Ils ont une personnalité, un projet de jeu. On retrouve l’équipe de France d’une certaine époque et Didier y est pour beaucoup. Qu’elle se qualifie pour le Mondial ou pas, ce serait bien que Didier reste et finisse son travail avec cette équipe. »

Son choix pour les milieux défensifs

« Le rôle du numéro 6 a complétement changé. Désormais, on lui demande de marquer, de faire des passes décisives, d’aller vers l’avant. Il y des profils plus défensifs et d’autres plus offensifs. Ce qui est bien, en équipe de France, c’est que Didier a le choix. Il y a vraiment débat. Mavuba, je l’ai vu jouer avec Lille, il vient de faire un match extraordinaire contre Monaco. Il ne faut pas oublier que Cabaye fait une belle saison avec Newcastle, comme Pogba à la Juve ou Matuidi au PSG. Ces quatre joueurs sont vraiment en forme. C’est très intéressant pour ce barrage. Si j’avais le choix, les deux joueurs que j’aime beaucoup, c’est Pogba et Mavuba. Je ne sais pas si c’est l’association idéale. Mavuba aime bien protéger la ligne défensive, c’est peut-être le plus discipliné des quatre et ce serait mon choix. Mais Didier connaît mieux les joueurs que moi. Il prendra une décision juste. »

Benzema, le retour de la confiance ?

« C’est un joueur du Real Madrid. Il a l’habitude des grands matches, d’avoir la pression sur ses épaules. En équipe de France, c’est toujours intéressant d’avoir de grands attaquants. Avec Benzema et Olivier Giroud, on est bien armé devant pour marquer des buts. Karim a connu un moment difficile mais il a l’air de bien revenir. Il a marqué avec le Real et avec l’équipe de France. Il a repris confiance ces derniers mois et c’est bien pour les Bleus car c’est au bon moment. »

A lire aussi :

>> Ni peur ni doute en Ukraine

>> Les Bleus avec Cabaye ou Nasri ?

>> Deschamps, la victoire est en lui

BFM TV et RMC Sport