RMC Sport

Wenger : «Anelka doit s’excuser devant les joueurs et l’entraîneur. Et personne d’autre»

Arsène Wenger

Arsène Wenger - -

Arsène Wenger a été l’entraineur de Nicolas Anelka entre 1997 et 1999 à Arsenal. Il connaît très bien l’attaquant de l’équipe de France qui a été exclu du groupe bleu pour insultes envers Raymond Domenech. Il revient sur l’éviction du Français. Pour lui, la Fédération française de football n’a pas pris la bonne décision et qu’Anelka a craqué sous la pression : « Je ne sais pas ce qui s’est dit exactement. Je crois que je suis depuis assez longtemps dans le football pour savoir qu’il n’y a pas que des amabilités dans le vestiaire. Tout ce qui dit dans le vestiaire est sacré. Ca doit rester dans le vestiaire. Ce qui est grave pour cette équipe c’est qu’elle n’est pas capable de garder ce qui se passe entre elle. Je crois que Nicolas Anelka était sous pression avec les critiques. Le football moderne c’est aussi trop de restriction. Et les joueurs n’arrivent pas à vivre avec ça des fois. Nicolas Anelka est un joueur calme, pondéré. Je crois que c’est une accumulation d’incompréhension et pour lui de frustration qui explique cela. Là où je ne suis pas d’accord avec la Fédération c’est que si Anelka a commis une erreur dans le vestiaire, elle doit rester dans le vestiaire. S’il doit s’excuser c’est devant les joueurs et l’entraîneur et personne d’autre. Pas devant le public, car il n’a pas insulté l’entraîneur en public. Je ne comprends pas qu’on puisse l’exclure pour manque d’excuses publiques alors que ce qui s’est passé est du domaine privé » a expliqué Wenger. Nicolas Anelka va prendre un avion pour rentrer à Londres ce dimanche.