RMC Sport

Yanga-Mbiwa, une première solide

Mapou Yanga Mbiwa

Mapou Yanga Mbiwa - -

LES NOTES. Dans une rencontre peu spectaculaire, Mapou Yanga-Mbiwa s’est montré particulièrement costaud sur le plan défensif et globalement propre. En revanche, l’association Giroud-Benzema en attaque n’a pas convaincu.

Lloris (6,5) : Une première mi-temps où le capitaine des Bleus n’a quasiment rien eu à se mettre sous la dent. La seule fois où le gardien lyonnais a eu véritablement à s’employer, il l’a fait magistralement en sortant du pied un tir d’Abreu à bout portant.

Evra (6) : Le jeu uruguayen ne passant quasiment jamais sur le côté droit, le latéral mancunien n’a pas eu beaucoup de duels chauds à livrer sur son côté gauche. Peu actif offensivement en première période, il est monté en puissance après la pause, adressant une offrande à Benzema qui trouva le poteau (59e)

Sakho (6) : Il n’a pas eu à se démultiplier pour faire face aux rares offensives adverses, mais il a su répondre présent dans l’engagement quand il le fallait. Une seule erreur de placement, mais qui aurait pu faire mal, sur la grosse occasion d’Abreu (71e).

Yanga Mbiwa (7): Le défenseur central de Montpellier a failli marquer de la tête pour son premier match chez les Bleus, après une déviation de Giroud sur un corner, mais le ballon fut magistralement détournée par Muslera (14e). Sur le plan défensif, le Montpelliérain a affiché une belle assurance pour sa première sous le maillot bleu, se montrant solide dans les duels et efficace dans la relance.

Debuchy (non noté) : Emprunté en début de match, le latéral lillois a dû céder sa place rapidement après avoir reçu un coup à une cheville. Remplacé (27e) par Jallet (5), qui a couvert sur une action qui aurait pu coûter cher aux Bleus (41e). Le Parisien s’est repris ensuite en seconde période, assurant le travail avec sérieux.

Mavuba (6) : Très disponible, il est certainement le joueur français qui a touché le plus de ballons dans l’entrejeu pendant 45 minutes. Il a été la rampe de lancement des Bleus durant une mi-temps avant de céder sa place à Étienne Capoue (6,5), qui n’a pas déçu pour sa première, se rendant précieux au milieu de terrain.

Gonalons (5,5) : Un match assez quelconque de la part du milieu défensif lyonnais. Pas transcendant, mais pas en difficulté non plus, il a toutefois offert une belle balle de but à Valbuena.

Valbuena (7): Il n’a pas ménagé ses efforts, multipliant les courses et dédoublant souvent avec Ribéry. Une grosse occasion en début de seconde mi-temps sur un centre millimétré de Gonalons, sortie par Muslera. Remplacé par Briand (75e).

Ribéry (5,5) : Actif, les ballons d’attaque sont souvent passés par lui en début de match. Il n’a pas hésité à décrocher et à permuter avec Valbuena en première mi-temps. Dommage que le Munichois ait passé son temps à chercher en vain Benzema, oubliant souvent Olivier Giroud. En manque de rythme, il a aussi montré du déchet.

Giroud (5,5) : Précieux dans son rôle de pivot, il a failli offrir la balle de 1-0 à Yanga-Mbiwa en déviant un corner. Mais s’il a gêné la défense uruguayenne par sa présence physique, il ne s’est pas créé d’occasions. Remplacé par Gomis (74e).

Benzema (5,5) : Le buteur du Real Madrid a soufflé le chaud et le froid dans cette rencontre. Pas toujours facile à trouver ni inspiré dans ses choix. Sa relation technique avec Giroud a été quasi-inexistante. Mais Benzema est également à créditer de deux énormes occasions : une belle tête sortie de sa lucarne par Muslera (14e) et une reprise sur le poteau sur un centre d’Evra (59e). Remplacé par Marvin Martin (63e).

AT, LB