RMC Sport

Etats-Unis : les Quatre Fantastiques

Donovan et Bradley, deux des Quatre Fantastiques de l'équipe US qui vont disputer la finale de la Coupe des Confédérations face au Brésil.

Donovan et Bradley, deux des Quatre Fantastiques de l'équipe US qui vont disputer la finale de la Coupe des Confédérations face au Brésil. - -

Qualifiés surprise pour la finale de la Coupe des Confédérations qui les opposera au Brésil de Kaka, les Etats-Unis s’appuient sur un quatuor de joueurs clés. Découverte.

Tim Howard, le dernier rempart – Le gardien d’Everton a été le héros de la demi-finale face à l’Espagne. Du haut de son mètre 91, il a écœuré Fernando Torres et David Villa, enrayant toutes leurs tentatives. Capable du pire comme du meilleur, celui qui a commencé aux North Jersey Imperials est, à 30 ans, un gardien atypique. Atteint du syndrome de Tourette depuis son enfance, Howard s’est battu pour surmonter son handicap. En 2003, il devient le premier Américain à avoir porté le maillot de Manchester United. Il y a notamment remporté, en 2004, le Charity Chield en stoppant un tir au but décisif contre Arsenal et la FA Cup.

Michael Bradley, l’homme à tout faire – Récupérateur, relayeur, Michael Bradley est la plaque tournante de l’équipe américaine. Longiligne et élégant, il commence sa carrière devant la défense centrale avant d’être repositionné avec succès dans un rôle plus offensif. Indispensable à Heerenveen aux Pays-Bas, il connaît deux saisons fastes à un poste de numéro 10. Le PSG s’intéresse alors à lui en 2008 mais l’originaire du New Jersey préfère rejoindre l’Allemagne et le Borussia Mönchengladbach. A 21 ans, Bradley a déjà un but et une passe décisive à son actif lors de cette Coupe des Confédérations.

Landon Donovan, le « Messi » américain – Sur son côté gauche ou dans l’axe, Landon Donovan est capable de déchirer toutes les défenses grâce à sa technique en mouvement et à sa vivacité. Avec son petit gabarit, il se rapproche du profil d’un Lionel Messi. Véritable icône dans son pays, le joueur des Los Angeles Galaxy, qui compte plus de 100 sélections avec les Eagles, est le meilleur buteur de tous les temps de la sélection américaine avec 41 réalisations.

Josper Altidore, l’arme fatale – C’est lui qui a estoqué la sélection espagnole en ouvrant le score d’une frappe puissante mal maîtrisé par Casillas (27e). Doté d’un physique impressionnant (1,85m pour 91 kilos), costaud mais plutôt rapide, le jeune américain d’origine haïtienne, 20 ans, a tout pour devenir le grand attaquant de demain. Acheté 8 M€, à 18 ans, par Villarreal aux Red Bull New York, il peine pour le moment à confirmer son énorme potentiel en club. Cette saison, Jozy a été prêté au promu Xerez pour obtenir du temps de jeu.