RMC Sport

Belgique : les secrets très pros de Thibaut Courtois

Thibaut Courtois

Thibaut Courtois - AFP

La réussite de Thibaut Courtois, gardien de Chelsea et de la Belgique, ne doit rien au hasard. Avant le match amical face au Portugal mardi, le portier des Diables Rouges a dévoilé quelques-uns de ses secrets…

A 23 ans, Thibaut Courtois aspire à devenir le meilleur gardien de but au monde. Performant avec Chelsea et la Belgique, celui qui a poussé Petr Cech vers la sortie est sur la bonne voie. Tout sauf un hasard, le Diable Rouge repoussant très loin les limites du professionnalisme.

Des couleurs pour « doper » les réflexes

Si Christophe Lollichon est l’entraîneur des gardiens chez les Blues, le géant (il mesure 1,99m) possède aussi un entraîneur personnel qui lui fait bosser sa technique avec une méthode très spéciale. « Il me place huit signaux de couleurs, je dois réagir au réflexe vers les 2 qui s’allument », a confié Thibaut Courtois lors d’un entretien accordé sur le site de la RTBF.

Il surveille le séchage de ses gants !

Mais le gardien belge ne s’arrête pas là. Sa préparation des matches est aussi extrêmement méticuleuse : « Je me prépare toujours de la même manière, j’écoute la même musique. Et puis surtout… je lave moi-même mes gants la veille d’un match, puis je surveille leur séchage. Si je les confie au gars du matériel, il risque de les oublier ou de les faire sécher trop longtemps, et après ils sont trop raides ou trop fripés. » Thibaut Courtois où le souci du détail poussé à l’extrême…

Aurélien Brossier Rédacteur