RMC Sport

Domenech : « Pas d’angoisse à avoir »

-

- - -

Raymond Domenech semble serein avant d’aborder le second match de l’équipe de France contre les Pays-Bas, ce soir à Berne.

Raymond Domenech, quelles sont les qualités de l'équipe des Pays-Bas ?
Leur jeu est plus ouvert. Ils jouent, ils participent, ils ont du monde dans le secteur offensif. Mais ils jouent surtout très bien les contres : ils ont marqué des buts (contre l’Italie) sur des situations (corner, contre-attaque…), plus que sur des combinaisons ou du jeu placé. Seul Van Nistelrooy a eu une action sur une vraie attaque placée. On parle beaucoup de leur circulation de balle et de leur jeu court, mais ils ont été très dangereux sur tous les contres : ils sont allés très vite.

Vous semblez serein avant d’aborder une rencontre pourtant très importante après le match nul face à la Roumanie (0-0)...
Serein, c’est un grand mot. Je ne me pose pas de questions. Je me dis qu’il y a deux matches à faire et qu’on a encore notre destin entre les mains. C’est déjà plus compliqué pour d’autres équipes… On verra après le match. Tant qu’on gère notre situation, on n’a pas d’angoisse à avoir. On sait qu’on doit faire faire quelque chose. On fera les bilans après.

Très critiqué lui aussi avant la Coupe du Monde 98, Aimé Jacquet a pris votre défense dans la presse hier…
Je fais souvent référence à Aimé (Jacquet). J’aurais bien aimé pouvoir le soutenir en 1998. Que les anciens, ceux qui ont vécu quelque chose, nous soutiennent au lieu de nous critiquer. C’est bien ! Merci Aimé.

La rédaction avec Fabien Lefort et Jean Resseguié