RMC Sport

Domenech : « Pas de Vieira... ce serait une terrible nouvelle »

-

- - -

L’équipe de France disputera ce soir face à la Colombie son dernier match de préparation sans Patrick Vieira, blessé à la cuisse gauche et incertain pour l’Euro.

Raymond Domenech, Mathieu Flamini est donc de retour en équipe de France à la suite de la blessure de Patrick Vieira…
Mathieu faisait partie de la liste des 30. Comme je l’avais dit, nous avions pris l’engagement auprès des sept joueurs exclus que s’il y avait un souci, on pouvait les rappeler. C’est assez particulier pour Mathieu puisqu’il revient avec le risque de repartir. Il joue le coup à fond. Tant mieux pour nous. Ca prouve qu’il a envie, qu’il a du caractère. Mais il sait qu’il est dépendant de l’état physique de Patrick Vieira.

Etre privé de Patrick Vieira serait une terrible nouvelle.
Complètement. Mais pour le moment, nous n’en sommes pas là. Il nous reste encore quelques jours avant de prendre une décision. On va voir ce qu’on peut faire et jusqu’où on peut aller avec Patrick. Quoi qu’il arrive, il ne jouera pas contre la Roumanie.

Etes-vous inquiet pour Willy Sagnol et William Gallas, deux joueurs en manque de rythme ?
Il faut qu’ils soient prêts le 9 juin (premier match contre la Roumanie). William n’a pas joué depuis le 3 mai, Willy n’a pas énormément joué avec le Bayern Munich cette année. Cela parait donc logique qu’ils ne soient pas dans le même état physique que les autres qui se sont arrêtés le 24 mai.

Vous retrouvez ce soir la Colombie au Stade de France. Va-t-on voir l’équipe type de l’Euro ?
J’ai une petite idée de ce qui se passera le 9 juin. Vous verrez bien.

Comment s’est passée la visite de Nicolas Sarkosy à Clairefontaine ?
Il parle de foot et il connaît le foot. Je tiens à rappeler qu’il est supporter du PSG, je l’ai vu dans les tribunes du Parc des Princes bien avant qu’il soit président de la République. Il a parlé de l’avenir du PSG et il s’inquiète un peu. En tout cas, lui, il connaît tous les joueurs de l’équipe de France par leur prénom et leur nom.

La rédaction - Loic Briley