RMC Sport

Dugarry : « Merci Domenech »

La retraite internationale de David Trezeguet n’a pas surpris grand-monde. Encore moins son ancien partenaire en bleu, Christophe Dugarry, qui pointe le doigt sur l’unique coupable selon lui : Raymond Domenech.

« Ça s’explique. Il l’avait dit et redit que lorsqu’il venait en équipe de France, il ne se sentait pas vraiment mis en confiance, que le dialogue était quasiment absent avec le coach. Venir en équipe de France doit être un immense honneur mais également un immense plaisir. A partir du moment où il n’y avait plus de plaisir pour lui, je peux comprendre son choix. Il peut évoluer aussi dans sa décision puisque rien ne nous garantit que Raymond Domenech restera encore longtemps à la tête de l’équipe de France ».

« Mais maintenant… le conseil fédéral savait très bien qu’en conservant Domenech, certains garçons partiraient. Voilà les conséquences de tout ce que l’on a pu dire depuis le début du malaise avec le sélectionneur. On perd peut-être le meilleur buteur français depuis Jean-Pierre Papin. Mais c’est pas grave… cela faisait partie des raisons pour lesquelles il fallait changer de sélectionneur. David Trezeguet a forcément sa place en équipe de France dans des conditions particulières ».

La rédaction - RMC Sports Été