RMC Sport

Elmander s’en sort bien

Chaque jour, l'ancien arbitre international Joël Quiniou revient pour RMC sur un fait de match. Aujourd'hui, la charge du Suédois Elmander sur l'Espagnol Silva, non sanctionnée par l'arbitre néerlandais M. Vink.

Tous les Espagnols ont réclamé en fin de première période un pénalty à l’arbitre hollandais Peter Vink au moment où David Silva s’apprête à reprendre le ballon de la tête dans la surface de réparation lorsque Johan Elmander vient le charger en se retournant mais sans chercher à jouer le ballon. Cette charge délibérée aurait dû être sanctionnée d’un pénalty mais l’arbitre en a décidé autrement. On retrouve ce manque d’expérience de Pieter Vink qui avait été stigmatisé lors de la rencontre Croatie-Autriche lorsque l’arbitre n’avait pas exclu l’Autrichien Pogatetz. M. Vink n’a pas toujours sanctionné judicieusement les fautes pendant ces 90 minutes, en coupant souvent l’avantage, et en distribuant des cartons jaunes pas toujours à bon escient. Ceci, même s’il a eu raison de ne pas sanctionner la main du Suédois Stoor en deuxième période, certes décollée du corps mais qui ne pouvait être considéré comme délibérée ; a contrario du Nééerlandais Ooijer qui avait enrayé la trajectoire de la frappe de Thierry Henry.

La rédaction