RMC Sport

En direct, Euro 2016 : toutes les réactions après la finale

Antoine Griezmann

Antoine Griezmann - AFP

[02h05]

After Foot : Quels Bleus sont passés à côté?

[00h56]

Les Champs Elysées en rouge et vert

[00h54]

Pepe : "Gagner le match pour Ronaldo" 

"Cela été difficile, on a perdu notre leader, notre meilleur joueur (Ronaldo, ndlr). Nous connaissons ses qualités, son importance pour nous et j'ai dit à mes équipiers qu'il fallait gagner le match pour lui et se battre pour lui. Le sélectionneur nous a surpris à la mi-temps. Il a modifié la configuration de notre plan de jeu. Il a effectué les changements au moment où il le fallait. On a fait preuve d'humilité et on a représenté les Portugais. Nous avons essayé de nous identifier à notre peuple en travaillant dur. Au-delà des critiques, on avait un objectif clair et défini: remporter ce tournoi. On a écrit l'une des plus belles pages de l'histoire du foot portugais et aucun d'entre nous n'oubliera ce titre."

[00h40]

Le mot de Benzema

[00h35]

Larqué : "Cette équipe manque de caractère" 

« C’est difficile de mettre un flop à des joueurs qui ont trop peu joué. Dans cette équipe, les joueurs sont gentils. Ils ont donné une bonne image du foot français, mais ils manquent de caractère. Cette équipe de France manque de caractère. Ça doit perturber Deschamps, lui qui a été dans des équipes qui avaient beaucoup de caractère, avec les Zidane, les Desailly, les Blanc. »

[00h33]

Larqué : "Il manque cruellement de leader"

"Il manque cruellement de leader dans cette équipe. Je veux bien qu’on me dise que Patrice Evra est un leader… Je n’ai pas ce sentiment. Il n’y a pas de relais."

[00h28]

Courbis : "Nous terminons notre Euro contre l'Allemagne" 

« Les Islandais pour moi terminent leur Euro contre les Anglais. Le pays de Galles termine son Euro contre la Belgique. Et nous terminons notre Euro, qu’on le veuille ou non, contre l’Allemagne. Le soir des embrassades contre les Allemands, on était vainqueurs des Portugais. »

[00h24]

Griezmann : "C’est chiant"

« C’est frustrant, c’est chiant. Il n’y a pas avoir de regret. On a tout laissé sur le terrain. On savait que tout le monde était derrière nous. Il nous a manqué de la réussite. »

[00h22]

Sissoko : "Dominer n'est pas gagner"

« Il y a beaucoup de déception. On voulait remporter ce tournoi à domicile. Il nous a manqué ce brin de réussite qui nous aurait permis de marquer un but. C’est le foot. Dominer n’est pas gagner. Il faut féliciter le Portugal. Il va falloir digérer. C’est une défaite qui fait mal mais j’espère qu’on va revenir plus fort. »

[00h11]

Rothen : "En prolongation, les Portugais méritent entièrement"

« En prolongation, les Portugais méritent entièrement de s’imposer. Si vous regardez les statistiques pour la France, c’est zéro tir cadré, zéro frappe en prolongation. Les Portugais ont même l’opportunité de marquer un deuxième but. On ne peut que les féliciter. Mais avant, c’est quand dur que les Français sont passés à côté. »

[00h04]

Rothen : "Si Payet et Griezmann avait été un ton au-dessus…"

Jérôme Rothen : « Ce n’est pas facile de changer Griezman sur ce match. Il a eu les occasions. J’ai l’impression qu’en terme de justesse technique et d’efficacité, si Griezmann et Payet avait été un ton au-dessus, je suis sûr qu’on passait. Payet sortait d’un match difficile face aux Allemands. »

[00h00]

Larqué : "Les Portugais nous ont été supérieurs"

« On tire des leçons quand il y a une défaite. Et on ne tire pas de leçon quand il y a une victoire. Il n’y a pas eu de changement après l’Allemagne. La première période fait un peu illusion. Mais quand on regarde la façon dont les Portugais ont géré cette rencontre. Ils nous été supérieurs. Ils étaient plus sûrs d’eux que nous l’étions de nous-même. »

[23h55]

Les remerciements des Bleus

[23h53]

Courbis : "Je suis très content pour les Portugais"

« Quand j’ai vu la sortie de Ronaldo, sincèrement, j’ai pris ces Portugais en affection. Je ne dis pas que je leur souhaitais de gagner. Ça m’aurait emmerdé que ce soit les Allemands qui nous battent. Je suis très content pour les Portugais. »

[23h49]

Eric Di Meco : "La tristesse et la déception"

« Les sentiments qui dominent sont la tristesse et la déception. »

[23h47]

Courbis : "Le match que je pensais voir"

« J’avais vu une équipe de France très moyenne contre les Allemands. On essayait de m’expliquer que les Portugais étaient nettement moins bons. Je n’étais pas forcément d’accord. On s’est habitués aux buts en fin de match. On a été surpris quand le tir de Gignac a touché le poteau. J’ai vu le match que je pensais voir, à l’image de Griezmann qui a fait un Euro extraordinaire, mais pour lequel c’était le match de trop. »

[23h45]

Deschamps sur M6 : "La déception est là, elle est grande"

"On a laissé passer une chance, peut-être pas unique, mais une grande chance. La déception est là, elle est grande. Il va falloir du temps pour la digérer."

[120+2']

C'est terminé. Le Portugal est champion d'Europe au terme de 120 minutes de purge grâce à un but d'Eder à la 109e minute !

[120']

Deux minutes de temps additionnel.

[118' ]

Cristiano Ronaldo hurle sur le banc de touche. Le Ballon d'Or s'est transformé en deuxième entraineur, malgré sa blessure !

[117']

Raphael Guerreiro a des crampes. Le chronomètre tourne...

[116']

Accélération de Martial sur l'aile droite. Le Mancunien pousse trop son ballon et concède la sortie de but. Plus que 5 petites minutes.

[114']

Et carton jaune pour Pogba, coupable d'avoir cassé la contre-attaque amorcée par Joao Mario.

[112']

Les Bleus poussent pour égaliser mais le Portugal tient bon. Tous les Portugais sont dans leur camp depuis l'ouverture du score.

[110']

Martial remplace Sissoko.

[109']

EDER OUVRE LA MARQUE ! Contre le cours du jeu, l'attaquant du LOSC trompe Lloris d'une frappe ras-terre. Le Portugal passe devant !

[108']

LA BARRE POUR GUERREIRO ! Le coup-franc est enroulé au-dessus du mur, Lloris ne peut rien faire mais le ballon s'écrase sur la barre.

[107']

Main de Koscielny et coup-franc à 20 mètres des buts. Carton jaune pour le défenseur des Bleus...

[106']

C'est reparti. Plus que 15 minutes. C'est dur.

[105']

C'est la mi-temps de la prolongation, et toujours pas de but.

[104']

LA PARADE DE LLORIS ! Sur corner, le portier formé à Nice sauve la maison en arrêtant une tête à bout portant d'Eder !

[103']

On est peut-être bien sur le pire match de cet Euro. A égalité avec tous les autres matches du Portugal (sauf Hongrie-Portugal).

[101']

Les deux dernières fois que la France a affronte le Portugal à l'Euro (2000, 1984), les Bleus se sont imposés au bout du bout de la prolongation (117e, 119e)...

[99']

Et jaune pour William Carvalho, coupable d'avoir fauché Kingsley Coman en pleine course.

[97']

Carton jaune pour Matuidi après un duel un peu trop viril sur Eder.

[96']

Le coup-franc atterrit sur la tête de Pepe au second poteau, mais le défenseur du Real est signalé hors-jeu.

[94']

Eder obtient un coup-franc à 30m après une faute d'Umtiti...

[93']

Les Bleus confisquent le ballon mais se cassent toujours les dents sur le bloc défensif portugais. Que c'est long...

[91']

C'est reparti pour 30 minutes de bonheur en plus.

[90+3']

C'est terminé, on jouera les prolongations !

[90+2']

LE POTEAU DE GIGNAC ! MAIS C'EST PAS POSSIBLE ! Sur le côté gauche, l'ancien marseillais crochète Fonte et glisse un petit ballon vicieux dans l'angle fermé mais voit le cuir mourir sur le poteau !

[90']

3 minutes de temps additionnel.

[88']

Toujours aussi peu de rythme. Ca promet pour la prolongation.

[86']

Nouvelle percussion de Sissoko au milieu. Le numéro 18 des Bleus lance Griezmann en profondeur dans le dos de la défense mais c'est un peu trop appuyé.

[84']

Moussa Sissoko fait un match extraordinaire. Le milieu de Newcastle justifie clairement sa sélection et sa titularisation. On en redemande !

[83']

OH LE PATATOR DE SISSOKO ! Après une jolie percée, Umtiti décale Sissoko qui tente la grosse frappe de loin, mais Patricio repousse ! Dommage !

[80']

OH L'OCCASION PORTUGAISE ! Sur un centre-tir de Quaresma, Lloris est obligé de se détendre de tout son long pour claquer le ballon. Dans la foulée, Nani tente le retourné, mais le portier des Bleus est encore impeccable. Ouf.

[78']

Giroud cède sa place à Gignac. Côté portugais, Renato Sanches est remplacé par Eder.

[77']

Les Bleus semblent pousser un peu dans ces dernières minutes. Sur un centre de Coman, Griezmann est tout proche de se retrouver en position de frappe idéale mais Giroud intervient devant lui et repousse le danger.

[75']

Plus qu'un quart d'heure avant d'en bouffer 30 de plus. Pitié.

[73']

Coman s'infiltre dans la surface et parvient à déborder Fonte et à centrer, mais il n'y a absolument PERSONNE dans la surface. Que c'est laborieux.

[71']

Les secondes semblent des heures. Vos paupières sont lourdes... lourdes... louuuuuuurdes....

[69']

Adrien Silva cède sa place à Joao Moutinho.

[66']

GRIEZMANN ! Sur un superbe centre de Coman, Griezmann place une bonne tête à bout portant mais voit le ballon manquer le cadre. Quelle occasion !

[64']

Je vais zapper sur France 3 et liver Inspecteur Barnaby en attendant les prolongations. Quelle infâme finale.

[61']

Carton jaune pour Joao Mario. Il ne se passe ABSOLUMENT RIEN.

[60']

Plus qu'une demi-heure et on file tout droit vers les prolongations.

[58']

Enfin une incursion dans la surface pour les Bleus avec Griezmann sur la gauche mais l'attaquant de l'Atlético écrase trop sa frappe croisée.

[56']

Dimitri Payet cède sa place à Kingsley Coman. Le milieu de West Ham aura été en difficulté pendant toute la rencontre.

[54']

Ah, streaker sur la pelouse, rapidement interpellé par la sécurité. C'était la plus belle action du match pour le moment.

[52']

Corner pour les Bleus. Griezmann s'en charge et vise le deuxième poteau mais Patricio sort et s'impose en deux temps. Cette deuxième mi-temps est bien molle...

[50']

Fernando Santos est hystérique sur son banc de touche. Le technicien portugais est visiblement agacé par le déchet technique de son équipe, et on le comprend...

[48']

Grosse faute de Sissoko sur Pepe. Nani vient réclamer un carton, mais M. Clattenburg reste impassible. On est repartis sur les mêmes bases qu'en fin de première période. Malheureusement.

[46']

C'est reparti au Stade de France.

[MT]

C'est la mi-temps, et cette finale ressemble beaucoup à un match de bas de tableau de Ligue 1 pour le moment. Seul fait marquant, la sortie sur blessure de Ronaldo. Comme on dit dans Football Manager : "Le spectacle ne pourra être que meilleur en seconde période".

[45+1']

Deux minutes de temps additionnel. C'est long.

[44']

Long centre de Sagna sur le côté droit qui file au poteau de corner... Pfiou que c'est laborieux.

[42']

7 tirs à 4 pour les Bleus, 3 cadrés à zéro. La domination des Français est évidente mais manque clairement de mordant. On attend toujours que cette finale démarre...

[40']

Take-ons completed:

Moussa Sissoko (6)#POR entire XI (2) pic.twitter.com/4Mzp4AvuHB
— Squawka Football (@Squawka) 10 juillet 2016

[38']

Petite opportunité pour les Bleus avec Payet sur la gauche qui envoie un long centre vers Giroud mais l'attaquant des Gunners ne parvient pas à rabattre correctement sa tête. Patricio capte le ballon.

[36']

Bon bon bon, les Portugais ne réussissent pas une seule passe, les Bleus semblent bloqués. Si ça continue je vais vous liver Inspecteur Barnaby histoire d'avoir quelque chose à raconter.

[34']

OH LA LA MOUSSÃO DO BRASIL ! Sissoko enchaine feinte de corps et frappe en pivot enchainée, mais c'est contré ! Le milieu de Newcastle est en feu depuis le début de la rencontre (et c'est bien le seul) !

[32']

Toujours beaucoup d'approximation de part et d'autres. Les Bleus peinent à construire face à un bloc portugais bien en place. Les Portugais, de leur côté, ne construisent pas du tout et perdent tous leurs ballons. Le niveau technique de cette finale est pour l'instant très décevant.

[30']

Sissoko fait très mal aux Portugais sur le côté droit. Raphaël Guerreiro souffre face à la vitesse et à la puissance de l'ancien Toulousain. Pourvu que ça dure.

[29']

On peut revenir à jeudi dernier ? Parce que là y a zéro ambiance et pas beaucoup de foot, c'est moins rigolo.

[26']

Cedric Soares se défait du marquage d'Evra sur le côté droit et envoie un excellent centre vers Nani, qui reprend de la tête mais sans inquiéter Lloris. Le match est de plus en plus fermé.

[24']

C'est terminé pour Ronaldo qui ne peut pas continuer. Le capitaine portugais cède son brassard à Nani et va être remplacé par Ricardo Quaresma. Le Ballon d'Or sort sous les applaudissements du Stade de France.

[22']

Sissoko percute, Sissoko tout seul, Sissoko la mobylette, il est inarrêtable ! Le milieu de Newcastle finit par décocher une frappe puissante mais c'est contré en corner par Fonte !

[20']

Cristiano Ronaldo est de retour sur la pelouse. C'est le feuilleton de la soirée !

[18']

Ronaldo se fait soigner sur la touche. Ricardo Quaresma est parti s'échauffer.

[16']

Cristiano Ronaldo, en larmes, s'écroule. Le Ballon d'Or est visiblement blessé...

[15']

Les Bleus font tourner en attendant l'ouverture. Les Portugais semblent (enfin) rentrés dans leur match et sont mieux organisés depuis quelques minutes.

[13']

Le rythme s'est légèrement affaibli et les Portugais enchainent enfin quelques passes. Attention à ne pas trop les laisser jouer...

[11']

Cristiano Ronaldo, touché dans un duel avec Payet, est revenu sur le terrain mais boitille toujours...

[10']

GRIEZMANN ! Sur une ouverture aux petits oignons de Dimitri Payet sur l'aile gauche, l'attaquant de l'Atlético reprend de la tête au centre de la surface. Sa tentative est puissante mais Rui Patricio parvient à claquer le ballon en corner !

[8']

Griezmann s'aventure à son tour dans la surface, côté gauche, et tente la frappe croisée, mais c'est à côté. Les Portugais peinent à contenir les assauts des Bleus pour le moment.

[6']

La reprise de volée de Sissoko à 20 mètres ! C'est bien tenté, mais mal exécuté et le ballon file au-dessus du stade, directement du côté d'Épinay ou Argenteuil, quelque part par là.

[4']

Première opportunité portugaise avec un long ballon vers Nani dans le dos de Koscielny. L'ancien Mancunien décoche une reprise en déséquilibre mais se loupe. Premier avertissement sans frais pour les Bleus.

[2']

Les Portugais semblent fébriles. Déjà deux grosses erreurs techniques grossières du côté des coéquipiers de Ronaldo. Sans conséquences.

[1']

C'EST PARTI ! LIVE 100% CHAUVINISME ! ALLEZ LES BLEUS ! 

[20h57]

♪ ALLONS ENFANTS DE LA PATRIE, LE JOUR DE GLOIRE EST ARRIVÉ ♪

[20h55]

Bon on va pas se mentir, on est pas sur la cérémonie de clôture du siècle.

[20h53]

David Guetta appuie sur d'autres boutons. ♪

[20h51]

David Guetta appuie sur des BOUTONS !!!! ♪ ♪ ♪

[20h48]

Donc là y a une cérémonie de pré-match avec Seven Nation Army à l'accordéon et David Guetta qui se balade dans le rond central. Je vous jure que j'ai rien fumé.

[20h45]

Ci-dessus, les compos du match, sans aucune surprise. Côté français, Moussa Sissoko garde son couloir droit et Griezmann est une nouvelle fois titulaire dans l'axe aux côtés d'Olivier Giroud.

Du côté portugais, Renato Sanches, 18 ans, est titulaire pour cette finale. Raphaël Guerreiro, l'ancien Caennais et Lorientais, est titulaire sur le côté gauche de la défense. Adrien Silva, le natif d'Angoulême, est lui aussi présent au milieu de terrain. Cette Seleção aura donc un petit accent français ce soir.

[20h42]

Les Bleus ont remporté leurs 6 derniers matches officiels contre le Portugal. Lors de la dernière rencontre, en septembre 2015, les Français s'étaient imposés 1-0 grâce à un but de... Mathieu Valbuena !

[20h40]

La France a donc affronté le Portugal en 1984 et en 2000. A chaque fois, la France a remporté la compétition derrière. Ce soir, l'équation est simple puisque les deux équipes s'affrontent en finale. Alors, jamais deux sans trois ?

[20h35]

En stage en Autriche, les joueurs du PSG se sont livrés au jeu du pronostic, avec une prédiction plutôt surprenante de la part d'Hatem Ben Arfa...

[20h35]

Réputé pour son ambiance plutôt... calme, le Stade de France reçoit ce soir sa deuxième finale de compétition internationale après 1998. On vous donne quelques conseils pour transformer l'enceinte de Saint-Denis en chaudron.

[20h30]

Coéquipier de Cristiano Ronaldo au Real Madrid, Raphaël Varane ne pourra pas aider ses compatriotes sur le terrain ce soir, mais a quand même voulu distiller quelques conseils à nos Bleus pour les aider à marquer correctement la star portugaise.

[20h25]

Parmi les nombreux soutiens exprimés ce soir, les Bleus seront particulièrement attentif à celui de Mathieu Valbuena. Après une saison cauchemar et sur le départ à Lyon, l'ancien meneur des Bleus a adressé un message émouvant à ses compatriotes avant la finale.

[20h20]

Les compos sont tombés, et sont sans surprise. Pour les Bleus, la compo sera la même que contre l'Islande et l'Allemagne. Le détail >> ici <<

[20h15]

L'équipe du Portugal compte deux joueurs nés en France. Le premier, Anthony Lopes, est sur le banc, et est relativement connu des suiveurs du foot français. Le deuxième, moins connu, s'appelle Adrien Silva, né à Angoulême et en partie formé à Bordeaux, a quitté l'hexagone très tôt. Aujourd'hui indispensable au Sporting Portugal, Adrien Silva sera titulaire ce soir au milieu de terrain.

[20h10]

France-Portugal, c'est un grand classique de l'Euro qui tourne souvent à l'avantage des Bleus. En 1984, les Français avaient arraché la victoire en demi-finale grâce à un but dans les derniers minutes des prolongations de Michel Platini. En 2000, c'est le fameux penalty de Zidane, encore une fois en prolongation, qui ouvrait la porte de de la finale aux Bleus.

[20h05]

Vous pouvez retrouver toutes les infos et le live d'avant-match par >> ici <<

[20h]

La France contre le Portugal, Antoine Griezmann contre Cristiano Ronaldo, Didier Deschamps contre Fernando Santos. On ne tient plus en place, la finale de l’Euro 2016, c’est ce soir ! Suivez-la en direct sur RMC Sport. Après leur victoire face à l’Allemagne jeudi en demi-finales (2-0), les Bleus visent un troisième titre continental, après ceux de 1984, déjà à la maison, et 2000, en Belgique et aux Pays-Bas.

[19h07]

En direct du vestiaire des Bleus

dossier :

Euro 2016