RMC Sport

En vidéo - J-100 avant l’Euro 2016: le merchandising de l’Euro

Du spectacle, de l’engouement mais également de jolies retombées économiques sont espérées durant l’Euro 2016 (10 juin-10 juillet). 6 000 produits dérivés seront ainsi proposés dans les 24 pays représentés. Objectif : entre 200 et 250 millions d’euros de vente magasins, grâce aux marinières et à Super Victor. Reportage.

Ballons, mugs, lunettes, fanions, stylos, marinières et autres polos. Avec l’Euro 2016 (10 juin - 10 juillet) vous pourrez bientôt équiper dressing, cuisine et voiture pour les quatre prochaines années. Durant l’évènement, pas moins de 6 000 produits dérivés seront proposés dans 12 000 points de vente en France mais également dans les 23 autres pays qualifiés. Retombées estimées : entre 200 et 250 millions d’euros de vente magasins. Si le textile devrait représenter 50 à 55% des ventes, la mascotte Super Victor, à retrouver en peluche et en BD, devrait également se tailler une jolie part du gâteau.

dossier :

Euro 2016