RMC Sport

Euro 2012 : les Bleus ne doivent pas sous-estimer leur adversaire

La France doit encore passer par une dernière étape avant de pouvoir accéder aux quarts de finale de l'Euro 2012. Le match contre la Suède débutera ce soir à 20h45. Pour la suite, les Bleus affronteront l'Espagne, mais aussi peut-être l'Italie, très en forme actuellement.

L’histoire est un éternel recommencement… à quelques détails près. Il y a 20 ans, la France et la Suède s’étaient séparées sur un score nul (1-1) en phase de groupe de l’Euro 92. Si le résultat n’avait pas suffi aux Bleus pour se qualifier en demi-finales (il n’y avait que deux poules de quatre équipes), il enverrait cette fois les hommes de Laurent Blanc en quarts de finale ce mardi, un peu avant 23h. Le sélectionneur, qui avait fêté sa 23e sélection lors de cette rencontre, signerait pour une telle issue après deux dernières campagnes (Euro 2008 et Coupe du monde 2010) arrêtées dès les phases de poule.

Sur la lancée de leur victoire plutôt convaincante face à l’Ukraine (2-0), vendredi sous l’orage de Donetsk, les coéquipiers d’Hugo Lloris n’ont pas le droit à l’erreur face à des Suédois, déjà éliminés, qui n’ont plus battu une équipe de France depuis 1969. "On n’est pas dans le calcul, reconnait le gardien et capitaine des Bleus. On a envie de bien faire et d’aller le plus loin possible. On ne regarde pas plus loin que ce match. On a envie de concrétiser ça avec une qualification". Le nom du futur adversaire en quarts (Espagne ou Italie) importe peu (ou pas encore). "On ne se projette pas aussi loin que vous, les journalistes", a rabâché le sélectionneur en conférence de presse.

Lloris : "Se méfier d’une équipe qui n’a rien à jouer"

L’ego de Zlatan Ibrahimovic et la perspective de toucher le million d’euros promis pour chaque victoire en phase de groupe seront les sources de motivation suédoises. Tandis que les physiques charpentés seront une préoccupation pour la défense française, toujours sur courant alternatif. "Tout dépendra de l’entame du match. Les Suédois attendaient beaucoup plus de cet Euro. Ils n’ont pas eu les résultats espérés mais c’est une équipe difficile à jouer, analyse Blanc. Leurs joueurs sont impressionnants". Sans dévoiler les contours de son onze, "Le Président" a laissé entendre qu’il pourrait effectuer quelques ajustements au cours d’une soirée où il n’a qu’un vœu : "qu’il fasse moins chaud que lors des deux premiers matches".

En face, Johan Elmander a déjà déclaré forfait dans cette rencontre "qui ne compte pas" selon Eric Hamren, le sélectionneur adverse. "Ils joueront pour l’honneur, contredit Hugo Lloris. Il faut toujours se méfier d’une équipe qui n’a rien à jouer. On doit garder notre sérieux, notre rigueur et notre concentration pour ne penser qu’à notre objectif". Une large victoire offrirait presque aux Bleus la première place du groupe D (à condition que l’Angleterre ne dispose pas d’une meilleure différence de but). Une défaite ne leur fermerait pas forcément la porte vers les quarts de finale. Elle mettrait fin à la belle dynamique enclenchée par la série d’invincibilité de 23 matches. Mais si celle-ci se poursuit, mardi, elle rimera avec qualification.

Toute l'actualité Euro 2012 sur RMCSPORT.fr