RMC Sport

Euro 2016 : favorite, l’Allemagne ?

-

- - -

Championne du monde en titre, l’Allemagne affiche un visage contrasté à cinq mois de l’Euro, entre méforme persistante et blessures de certains de ses joueurs cadres. De quoi entacher son costume d’éternelle favorite ? Membres de la Dream Team RMC Sport, Luis Fernandez et Jérôme Rothen donnent leur avis.

Le ciel est au bleu-gris au-dessus de l’Allemagne. A cinq mois de l’Euro, on affiche un visage circonspect outre-Rhin, dénué de tout excès de confiance. La Mannschaft a arraché dans la douleur la première place de son groupe de qualification devant la Pologne et l’Irlande, avec deux défaites à la clef. S’ils peuvent compter sur les valeurs sûres Manuel Neuer ou Thomas Müller, les triple champions d’Europe doivent faire face à plusieurs absences majeures dont celle de Jérôme Boateng, sur le flanc pour encore trois mois. Le buteur de la finale de Coupe du monde Mario Gotze est toujours en phase de rééducation. Une situation qui dissipe toute euphorie.

Fernandez : « Özil fait des choses exceptionnelles »

Certains joueurs affichent cependant un très haut niveau de jeu, à commencer par Mesut Özil, deuxième meilleur passeur européen avec Arsenal. « Il a retrouvé un niveau, il marque des différences. Je le vois jouer avec Arsenal, il est impressionnant, apprécie Luis Fernandez, membre de la Dream Team RMC Sport. Je retrouve le Mesut Özil que j’aime. Il est clairvoyant, facile. J’aime aussi ce jeune prometteur, Julian Draxler, qui joue à Schalke. Ça ne sera certainement pas l’Allemagne qui a été championne du monde. Mais il faudra compter sur elle. Et Manuel Neuer, dans les buts, ce n’est pas rien. »

Rothen : « L’ossature est toujours bonne »

Ancien milieu de terrain du PSG, membre de la Dream Team RMC Sport, Jérôme Rothen voit en l’Allemagne un client toujours aussi sérieux. « Il y a toujours une ossature qui est bonne. Si Jérôme Boateng est là, la charnière avec Mats Hummels, c’est quand même assez solide. J’aime bien le petit Ilkay Gündogan. Devant, ils ont Thomas Müller. Il ne ressemble pas à grand-chose mais c’est un grand joueur, rappelle Rothen. Sami Khedira revient très bien. Il est déterminant dans le jeu de la Juve. Il peut être indéboulonnable au milieu de terrain. La France avait battu l’Allemagne (2-0) en amical avec Bastian Schweinsteiger et Sami Khedira au milieu de terrain. Mais je ne suis pas sûr que les deux soient titulaires. »

la rédaction