RMC Sport

Euro 2016, finale Portugal-France : la pelouse envahie par des papillons de nuit !

-

- - -

Phénomène très particulier à une heure du coup d’envoi de la finale de l’Euro 2016 entre le Portugal et la France. Des milliers de papillons de nuit ont élu domicile sur la pelouse du Stade de France. Et pour les faire partir, l’UEFA s’en est remis à des aspirateurs.

Si jamais, pendant le match, vous voyez sur votre écran Paul Pogba se frotter l’œil, ce n’est pas un défaut de votre téléviseur. Certainement un papillon de nuit qui sera venu chatouiller de trop près le milieu de terrain de l’équipe de France. C’est le petit événement de cet avant finale d’Euro 2016 : la pelouse du Stade de France est actuellement envahie par des papillons de nuit. Pas une dizaine, ni une centaine, mais des milliers ! Et vu cette densité incroyable, on imagine aisément comment ces insectes, en s’envolant, pourraient venir perturber les joueurs des deux équipes.

A lire aussi >> En direct, Euro 2016 : la finale Portugal-France

Selon les informations recueillies par notre reporter, c’est ce dimanche matin que l’UEFA a pris connaissance du problème. Ces papillons auraient été attirés par les répétitions et les jeux de lumière de la cérémonie d’ouverture pendant la nuit. Et visiblement, ils n’ont pas vraiment l’intention de s’en aller. Si l’organisateur de l’Euro ne manque pas de bombes insecticides, il lui est interdit de s’en servir à quelques heures du match.

A lire aussi >> Euro 2016, finale Portugal-France : les Bleus prennent le même chemin qu'en 1998

Des aspirateurs et des danseurs contre les papillons

Franck Raviot, l'entraîneur des gardiens des Bleus, était même inquiet ce dimanche matin quand il s'est rendu au Stade de France... Alors, aux grands maux, les grands remèdes. L’UEFA a réquisitionné plusieurs aspirateurs pour les faire disparaitre. Avant d’espérer un exode massif de ces « squatteurs » lors de la cérémonie d’ouverture et les chorégraphies des 600 danseurs. Suffisant pour les faire partir ?

A lire aussi >> Portugal-France : quelle prime pour les Bleus en cas de victoire ?

dossier :

Euro 2016