RMC Sport

Euro 2016 : l’Irlande du Nord et le Portugal sont qualifiés

Euro 2016 : historique pour l’Irlande du Nord

Euro 2016 : historique pour l’Irlande du Nord - AFP

Après la France, l’Autriche, l’Angleterre, l’Islande et la République tchèque, deux nouvelles équipes sont qualifiées pour l’Euro 2016. L’Irlande du Nord, pour la première fois, et le Portugal.

Groupe D : l’Allemagne devra attendre

C’est la surprise du jour. L’Allemagne n’est pas encore directement qualifiée pour l’Euro 2016, après sa défaite en Irlande (1-0) ce jeudi soir. C’est Shane Long, entré à la 65e minute et buteur cinq minutes plus tard, qui a fait chavirer le public de Dublin et entretenu l’espoir d’une qualification directe. Les Irlandais la joueront dimanche sur le terrain de la Pologne, qui a arraché le nul en Ecosse (2-2) grâce à un doublé de l’inévitable Robert Lewandowski (3e, 94e). Les Allemands recevront eux la Géorgie. Ils auront besoin d’un point pour se qualifier sans passer par les barrages.

Groupe F : historique pour l’Irlande du Nord

C’est une sensation. Et la confirmation d’un parcours brillant. L’Irlande du Nord jouera la phase finale d’un Euro pour la première fois de son histoire en 2016 (10 juin-10 juillet). Les joueurs de Michael O’Neill ont décroché une sixième victoire en neuf matchs ce jeudi face à la Grèce (3-1), grâce à un doublé du capitaine Steven Davis (35e, 58e) et un but de Josh Magennis (49e). Ils n’ont même pas eu besoin de leur meilleur buteur, Kyle Lafferty (sept buts en huit matchs), suspendu pour cette rencontre, pour réserver leur billet Belfast-Paris. "Welcome" !

Groupe I : c’est bon pour le Portugal

Vainqueur face au Danemark (1-0) grâce à un but du Monégasque Joao Moutinho (66e), ce jeudi soir à Braga, le Portugal est également officiellement qualifié pour l’Euro 2016. Avec un bilan presque parfait : six victoires, une défaite en sept matchs. Cristiano Ronaldo et les siens seront peut-être accompagnés dans ce groupe par l’Albanie, qui a perdu à domicile face à la Serbie (0-2) sur des buts de Kolarov et Ljajic dans le temps additionnel (91e, 94e). Pour Lorik Cana et ses coéquipiers, il faudra gagner en Arménie dimanche pour s’envoler pour la France.

dossier :

Euro 2016