RMC Sport

Euro 2016 : la Russie a un Mondial à préparer

Les Russes vont préparer leur Coupe du monde 2018 à l'Euro

Les Russes vont préparer leur Coupe du monde 2018 à l'Euro - AFP

Pays hôte de la Coupe du monde 2018 -un choix qui a beaucoup fait jaser-, la Russie ne visera pas forcément une grande performance à l’Euro mais cherchera plutôt à monter en puissance en vue de la compétition planétaire.

La Fédération russe avait un plan. Donner les clés du camion à Fabio Capello, en juillet 2012, et laisser l’illustre et expérimenté technicien italien mener les troupes footballistiques du pays à leur Coupe du monde à domicile en 2018. Mission ratée. Fragilisé par des qualifications à l’Euro, confronté à des problèmes de salaires impayés et cible des critiques locales, l’ancien sélectionneur de l’Angleterre était démis de ses fonctions en juillet dernier contre un gros chèque d’indemnité estimé à 15 millions d’euros. Changement de cap pour un retour aux couleurs locales avec la nomination de Leonid Sloutski, également coach du CSKA Moscou.

L’ancêtre Union Soviétique, premier vainqueur de l’Euro

De quoi faire quelque chose à l’Euro, une compétition où son ancêtre l’Union Soviétique avait remporté le titre en 1960 (première édition) avant d’échouer en finale en 1964, 1972 et 1988 ? Il ne faut pas s’emballer. Si la Russie possède plusieurs bons joueurs (dont Artem Dzyuba, huit buts lors des qualifications) et peut poser des problèmes à beaucoup, la Russie ne présente pas assez de certitudes individuelles comme collectives pour espérer jouer la gagne.

Demi-finaliste de l’édition 2008 puis éliminée au premier tour en 2012 et au Mondial 2014, l’équipe russe n’a pas réussi des qualifications assez bonnes – deuxième de son groupe derrière l’Autriche avec 6 victoires, 2 nuls et 2 défaites en 10 matches – pour faire peur à la concurrence. L’Euro 2016 lui servira plutôt de laboratoire pour préparer « sa » Coupe du monde. Où elle devra se montrer à la hauteur des attentes élevées de son peuple.

>> Euro 2016 : la Russie qualifiée

>> Euro 2016 : France-Russie, dernier rendez-vous avant la liste de Deschamps

>> Les fiches des 24 équipes de l'EURO 2016