RMC Sport

Euro 2016 : Saint-Denis repart de zéro pour sa fan-zone

Euro 2016 : Saint-Denis repart de zéro pour sa fan-zone

Euro 2016 : Saint-Denis repart de zéro pour sa fan-zone - AFP

Après les attentats du 13 novembre et l’assaut en centre-ville cinq jours plus tard, Saint-Denis change de plan pour sa fan-zone de l’Euro 2016.

Les attentats de Paris ont changé la donne pour l'Euro 2016. Après une réunion au ministère de l'Intérieur, la sécurité a été très renforcée autour des fan-zones, notamment. Avec la liberté pour les villes de durcir encore plus ces mesures si besoin. A Saint-Denis, où des explosions ont fait un mort le 13 novembre à côté du Stade de France et où a eu lieu cinq jours plus tard l'assaut contre l’appartement dans lequel était retranché Abdelhamid Abaaoud, le concept de la fan-zone doit donc être complètement ré-imaginé.

"Au départ, la fan-zone devait être placée au cœur de la ville, devant la Basilique et la mairie, mais finalement le concept ne sera pas celui qu'on avait imaginé à la base" explique-t-on à la ville. Les règles de sécurité (points d'accès, nombre de forces de sécurité ou encore obligation de palpations pour tout le monde) ont largement changé la donne. "Cela nous demanderait de paralyser tout le centre-ville et ça n'aurait alors plus d'intérêt", indique la municipalité, qui est donc en train de trouver et de chiffrer des solutions alternatives.

Pas dans une salle

"Il faut réinventer un lieu et trouver d'autres modes d'accès", ajoute-t-elle. Ce sera en extérieur, puisque Saint-Denis ne possède pas de salle pouvant accueillir des milliers de personnes. La problématique est surtout financière. Cela coûte plus cher de trouver un lieu hermétique et le personnel de sécurité des fan-zones sera à la charge de la ville. Cela est donc extrêmement onéreux. Un nouveau projet devrait être formalisé au début de l'année.

dossier :

Euro 2016

CG