RMC Sport

Euro 2016 : SOS Racisme veut faire interdire le chant officiel des supporters croates

-

- - AFP

Trois associations dont SOS Racisme ont demandé l’interdiction du chant officiel des supporters croates pour l’Euro 2016. Nationalisme et incitation à la haine sont pointés du doigt dans une lettre remise au ministre français des Sports, à l'UEFA et à la Fédération croate de football.

L’hymne officiel des supporters croates pour l’Euro 2016 est loin de faire l’unanimité. Et le grain de voix du chanteur n’est en rien responsable. Qualifiant cet hymne « d’appel à la haine », SOS Racisme, le Mouvement antiraciste européen et la branche croate de l’association Youth Initiative for Human Rights ont demandé son interdiction dans un courrier adressé au ministre français des Sports, à l'UEFA et à la Fédération croate de football.

« Nationaliste, agressif et violent »

« Lijepa Li Si », chant validé par la Fédération croate, est jugé « nationaliste, agressif et violent ». Il « promeut la conquête des territoires de Bosnie-Herzégovine, ravivant ainsi le spectre de la guerre dans les Balkans », regrettent les associations.

Un chanteur « admirateur du régime pronazi des oustachis »

Pas particulièrement étonnant au regard du CV du chanteur, Marko Perkovic. « Fervent admirateur du régime pronazi des oustachis (ancien mouvement séparatiste croate, antisémite, fasciste et anti-yougoslave), habitué à utiliser dans ses spectacles les symboles de ceux qui furent responsables du génocide des Juifs, des Roms et des Serbes de Croatie, glorificateur de crimes de guerre, il a été interdit de se produire dans de nombreux pays comme les Pays-Bas, l'Autriche, la Suisse », explique par ailleurs la lettre.

A lire aussi >> Cerrone annule son concert… pour laisser dormir les Russes

A lire aussi >> Sergio Ramos chante l’hymne de l’équipe d’Espagne (et c’est plutôt pas mal)

dossier :

Euro 2016

la rédaction avec AFP