RMC Sport

Euro 2021: l’Ukraine écarte la Suède au bout du suspense

L'Ukraine s'est qualifiée pour les quarts de finale de l'Euro en battant la Suède (2-1 a.p.), ce mardi à Glasgow, grâce à une tête d'Artem Dovbyk au bout de la prolongation (120e+1).

Le bonheur irrésistible de "Sheva". L’Ukraine d'Andreï Shevchenko s’est qualifiée pour les quarts de finale de l’Euro en dominant la Suède (2-0), ce mardi à Glasgow, à l’issue d’un scénario cruel pour de valeureux Blagult, méritants, qui auront tout fait pour résister en infériorité numérique, jusqu’à ce temps additionnel fatidique de la prolongation. C’est le jeune Artem Dovbyk (24 ans) - deux petites sélections à son actif - qui a surgi (120e+1) pour assommer les Suédois d’une tête plongeante aux six mètres, semblable au geste du buteur anglais Harry Kane, plus tôt dans la soirée. Les Ukrainiens auront justement l’honneur d’affronter l’Angleterre samedi à Rome.

La Suède, sans son géant Zlatan Ibrahimovic mais avec un collectif bien huilé, et l’Ukraine, avec ses attaquants Andriy Yarmolenko et Roman Yaremchuk, sauvés de justesse en phase de poules contre la Macédoine du Nord, ont livré l’un des matchs les plus emballants de cet Euro, rythmé par de très nombreuses occasions pendant une bonne heure de jeu. Solidement organisées, les deux équipes se sont rendues coup pour coup. Emil Forsberg a répondu, avant la pause (43e), à la magnifique ouverture du score du piston gauche Oleksandr Zinchenko (27e), en première période.

Forsberg touche deux fois les montants

Buteur sur penalty contre la Slovaquie (1-0) puis deux fois contre la Pologne (3-2), Forsberg est devenu le premier joueur suédois à marquer trois fois de suite dans un tournoi majeur depuis Kennet Andersson à la Coupe du monde 1994. Il est aussi devenu le premier joueur suédois à inscrire quatre buts dans un tournoi majeur, revenant à une unité de Cristiano Ronaldo (5 réalisations), éliminé avec le Portugal, sur le podium des meilleurs buteurs de cet Euro 2020.

Il aurait pu dépasser l’attaquant de la Seleçao, après un poteau de Sydorchuk (55e), dans une seconde période où les Scandinaves ont poussé pour l’emporter, mais le milieu de terrain a lui aussi touché le montant du gardien adverse (57e) puis la transversale d’une magnifique frappe enroulée qui aurait mérité un meilleur sort (68e). Le jeune attaquant suédois Dejan Kulusevski, touché par le Covid avant l’Euro, s’est lui aussi beaucoup dépensé pour sa première titularisation, faisant briller Bushchan (66e).

Beaucoup plus prudentes dans les dix dernières minutes, la fatigue se faisant de plus en plus ressentir à mesure que l’on se rapprochait de la fin du temps réglementaire, les deux équipes ont surtout joué pour ne pas craquer. Réduits à dix suite à l’expulsion de Danielson (99e), consécutive à une très vilaine faute de sa part, validée par l’assistance vidéo, les Suédois ont abandonné le ballon aux Ukrainiens sans pour autant concéder énormément d’occasions. Une seule (111e), l'oeuvre de Dovbyk. Le héros ukrainien n'a en revanche pas raté le coche sur sa deuxième balle de match, pour conuire la Zbirna là où elle n'est jamais allée.

QM