RMC Sport

Euro: Busquets positif au Covid-19, l’Espagne risque-t-elle un forfait?

Sergio Busquets a été testé positif au Covid 19 dimanche avec l’équipe d’Espagne. Le milieu de terrain du Barça a dû quitter sa sélection, qui a été placée à l’isolement. De quoi redouter un forfait pour l’Euro si d’autres cas apparaissent dans les prochains jours? Voici ce que dit le règlement à ce sujet.

C’est le gros couac pour l’équipe d’Espagne. Sergio Busquets a été détecté positif au Covid 19, dimanche, après avoir passé un test PCR. A moins d’une semaine du début de l’Euro. Le capitaine de la Roja a quitté la sélection, qui a immédiatement renforcé ses mesures de restrictions sanitaires. De nouveaux cas sont redoutés dans les prochains jours, même si aucun autre membre de la délégation n’a été contrôlé positif pour le moment. L’affaire fait beaucoup de bruit de l’autre côté des Pyrénées, où la fédération reproche au ministère de la Santé d'avoir refusé durant près de deux mois que les joueurs se fassent vacciner. L'épisode Busquets a permis d'obtenir une autorisation express pour que l'effectif puisse recevoir ce mardi une dose unique du vaccin Johnson&Jonhson.

Dans ce contexte tendu, le match amical face à la Lituanie a été maintenu ce mardi soir à Leganés. Mais l’Espagne alignera une sélection Espoirs à la place des joueurs de Luis Enrique. Les spectateurs qui avaient acheté leur billet pour ce match de préparation pourront d’ailleurs demander un remboursement. En attendant de voir comment la situation va évoluer, la Roja risque bien d’être privée de son capitaine pour débuter l’Euro face à l’Ukraine, lundi prochain à Séville.

En cas d’hécatombe, une défaite par forfait est possible

Si d’autres joueurs que Busquets contractent le coronavirus dans les prochains jours, l’Espagne peut-elle être déclarée forfait pour la compétition? A priori, non. En revanche, les partenaires de Thiago Alcantara risquent de perdre une ou plusieurs rencontres en cas d’hécatombe dans leurs rangs. Le règlement de l’UEFA prévoit qu’un match soit maintenu si l’une des deux équipes est partiellement placée en quarantaine ou à l’isolement, à condition qu’elle dispose d’au moins treize joueurs opérationnels, dont un gardien.

Si ce n’est pas le cas, l’UEFA peut décider de reprogrammer la rencontre "dans les 48 heures", quitte à le faire dans un lieu différent. Si cette reprogrammation est impossible, l’équipe jugée "responsable de l’annulation du match" est alors sanctionnée d’une défaite par forfait, sur le score de 3-0. A une semaine de son entrée en lice, l’Espagne est encore bien loin de ce cas de figure. D’autant que 9 de ses 24 joueurs convoqués pour l’Euro ont déjà contracté le Covid-19.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport