RMC Sport

Fernandez : « Un laisser-aller dans l’attitude »

-

- - -

Luis Fernandez juge la nouvelle génération des Bleus coupables d'un certain laisser-aller. Une désinvolture nouvelle que le membre de la Dream Team RMC sport ne constatait pas chez les anciens.
« Il y a des choses à revoir dans la formation, dans l’éducation et dans le travail des jeunes footballeurs. Quand on voit les autres nations - comme les Danois ou les Suédois par exemple - jouer au football avec de l’envie, de l’intensité et un état d’esprit irréprochable, je me demande pourquoi nous ne pourrions pas y arriver ? Il y a eu des générations qui ont montré qu’on était capable de rehausser le niveau de jeu et d’être la hauteur dans les compétitions internationales. Par le passé, les autres équipes venaient regarder et s’inspirer de la formation à la française. En 1998, Clairefontaine était le modèle du genre. Une génération est arrivée, exemplaire, talentueuse en réussissant à être championne du monde et d’Europe. Ensuite, une nouvelle génération, soit disant encore plus douée que la précédente est arrivée. On a mis ces joueurs sur un piédestal, en disant qu’ils allaient être encore plus forts que Zidane, Henry… Mais non ! Peut-être le sont-ils par le talent et par le jeu, mais il y a un laisser-aller au niveau de l’attitude et de l’image. Dans un collectif, ces joueurs-là se doivent de faire plus. Pour jouer au plus haut niveau, ils doivent franchir un palier et savoir se transcender pour l’équipe de France. »

RMCsport