RMC Sport

France-Allemagne: Larqué dénonce l'arbitrage "proprement scandaleux"

Après la victoire de l'équipe de France ce mardi (1-0) face à l'Allemagne pour leur match d'ouverture de l'Euro, Jean-Michel Larqué a poussé un coup de gueule contre l'arbitrage. Le consultant de la Dream Team RMC s'est insurgé notamment sur la décision de ne pas sanctionneer Robin Gosens, auteur d'une grosse charge sur Benjamin Pavard.

Les plus anciens se sont sans doute souvenu des images du choc entre Harald Schumacher et Patrick Battiston, lors du mythique France-Allemagne de la Coupe du monde 1982. 39 ans plus tard, Benjamin Pavard a subi lui aussi un violent choc avec Robin Gosens, en étant percuté à la tempe par le genou de son adversaire.

"Les arbitres ne servent plus à rien avec la VAR"

Sonné par la charge de Gosens, Pavard est resté au sol de nombreuses secondes. Avant de retrouver sa place sur le terrain. "J'ai pris un sacré choc. J'étais un peu KO pendant 10 à 15 secondes. Après, ça allait mieux", a expliqué le joueur sur BeIN Sport saprès la rencontre. L'arbitre espagnol de la rencontre n'a pas sanctionné Gosens pour son geste.

Une décision qui a beaucoup énervé Jean-Michel Larqué, sur le plateau de BFMTV. "Il saute le genou en avant, à hauteur de la tempe du visage de Pavard. En sachant pertinnemment qu'il n'aura pas le ballon, que ce qu'il fait est dangereux. Et l'arbitre qui doit veiller à l'intégrité physique des joueurs, se penche alors que Pavard est KO. Mais il n'y a pas eu de carton ni rien du tout, s'est désolé Larqué. Je veux bien qu'il y ait la VAR aujourd'hui et que 95% des décisions importantes soient prises avec la VAR... Les arbitres sur le terrain ne servent plus à rien."

Plusieurs décisions litigieuses ont été prises au cours du match par l'arbitre de la rencontre, à l'image du penalty non-sifflé pour une faute en fin de match de Mats Hummels sur Kylian Mbappé. Joshua Kimmich n'a pas été sanctionné non plus quand il a expédié son pied dans le visage de Lucas Hernandez en début de match. "Le penalty sur Mbappé, la charge sur Pavard... Comment il ne peut pas mettre de carton jaune? C'est proprement scandaleux", a pesté Jean-Michel Larqué.

Malgré tout, les Bleus ont tenu leur victoire (1-0) et peuvent déjà envisage la suite de la phase de groupes avec optimisme. La France défiera la Hongrie ce samedi (15h), à Budapest. Avant de retrouver le Portugal, toujours à Budapest, le 23 juin prochain.

GL